f
Comment changer de voiture : les meilleurs conseils pour votre achat Comment changer de voiture : les meilleurs conseils pour votre achat
La date du contrôle technique approche (en janvier 2018), donc j’ai commencé à voir pour faire réparer ce qui était en défaut sans contre-visite... Comment changer de voiture : les meilleurs conseils pour votre achat

La date du contrôle technique approche (en janvier 2018), donc j’ai commencé à voir pour faire réparer ce qui était en défaut sans contre-visite sur l’ancien contrôle, plus changer la distribution (et en prime faire changer un phare, mais ça j’ai pas le choix).

Rappelons juste qu’une voiture ne s’use pas selon le nombre de kilomètre parcouru, pour preuve, mon père a une B2 de 1928, pas de compteur… les compteurs kilométriques ont été inventé par les industriels pour vendre plus de voitures et pour les garagistes pour vendre plus de services… .

A découvrir également : Gestion du patrimoine : définition et explications !

Après je ne suis pas un saint non plus, nous avons par exemple investi plus de 80k chf pour emménager dans notre résidence principale (travaux + meubles) dont une chaine hifi à plus de 22k chf… Je me suis récemment acheté un clavier (oui un clavier) à 800usd, ma femme une paire de chaussure à 500chf. Pour moi non, car même en faisant des réparation, il y en aura toujours d’autres, et il y a des choses que l’on peut plus réparer au bout d’un moment, ce qui coûte le plus cher c’est la carrosserie… Après je comprends votre point de vue puisque apparemment vous avez un père qui restaure les véhicules, tout le monde n’est pas à votre place, tout le monde ne dispose pas de ce service.

Mon père restaure actuellement une Citroën B2 de 1929, et il trouve des pièces de rechange 90 ans plus tard, alors pourquoi fait-on croire aux français que les voitures ça ne se répare plus comme avant .

A lire en complément : Pilule du lendemain : quand et comment ?

J’accepte tes arguments, mais crois-moi, mon expérience montre qu’entre claquer trop dans des bêtises et être trop précautionneux pour ses enfants et sa retraite, la première solution est souvent choisie . J’ai rencontré plusieurs personnes qui me disent que pour un métier comme le mien, il faut absolument avoir une belle voiture, signe de réussite, en particulier une Allemande noire et toute neuve .

certaines voitures comme les 205 font 1 à 2 millions de kilomètres en Afrique, d’autres datent de 1928 et sont entièrement refaite… maintenant c’est vrai que de rouler en Audi A6 coupé a un certain charme, mais à quel prix . 000€ par mois et une bagnole à mon goût pour peu de frais, une meilleur connaissance de ma voiture, la satisfaction de l’entretenir moi-même et surtout, celui d’être écologique, bien plus respectueux de notre chère nature, moins de surproduction inutiles. Rouler 10 ou 15 ans avec une voiture neuve, c’est ce que tout le monde dit, mais dans les fait, quand elle est plus à la mode, on trouve l’excuse de la sécurité, de la consommation ou tout autre excuse pour finalement la revendre au bout de 3 ou 4 ans, et la boucle est bouclé.
Entre temps, je n’ai fait que les vidanges nécessaires, changer les pneus, et les plus gros travaux que j’y ai fait c’est les amortisseurs (à 300000 kms) et le changement du moteur d’essuie glace . Si vous lisez bien mes articles, je suis contre l’épargne financière, qui n’enrichit que les banques et les sociétés financières, en revanche, dépenser 1 an de salaire (30 à 40 000 euros) pour « se faire plaisir » alors que les finances de la famille ne le permettent pas toujours est une bétise . Quand vous dites qu’il faut chercher des véhicules dont personnes ne veut, cela était bien le cas puisque j’ai pris une voiture avec boîte automatique, or peu de personnes ont confiance dans ce type de véhicule surtout d’occasion. Viser une série limitée que le concessionnaire veut déstocker par exemple permet d’obtenir un modèle souvent équipé à moindre frais par rapport à la version standard (jusqu’à 10% de moins selon les options), avec parfois une offre de reprise d’un véhicule ancien plus intéressante qu’à l’ordinaire.

d'où l'intérêt de bien se renseigner via des magazines d'occasion spécialisés sur les modèles fiables du marché, chose que je fais avant tout achat .

De même, il est préférable de se déplacer avec une voiture qui fonctionne encore pour faire le tour des concessionnaires: un acheteur “à pied” est toujours en mauvaise position pour négocier.

  • france
  • achat voiture occasion
  • ancien vehicule prix
  • pour votre voiture
  • pour immatriculer vehicule
  • pour achat vehicule
  • peugeot
  • achat vehicule occasion
  • votre nouvelle voiture
  • pour voiture occasion

Le vendeur de ma voiture actuelle, que j’ai acheté 6000 euros avec 140 000 kilomètres  m’avouait qu’au-delà de 200 000 kilomètres personne n’en voulait en France et qu’elles partaient en Afrique.

Tout le monde est libre de ses choix, mais il savoir ce que l’on veut : – Soit vous souhaitez consommer maintenant, avoir les plus beaux objets et on croise les doigts pour le futur… – Soit vous prenez votre vie financière en main en n’achetant pas des GOUFFRES A TRÉSORERIE .

Maintenant chacun de nous a la possibilité de bien vivre, de profiter de la vie chaque jour, tout en prenant le temps de mettre en place une stratégie pour construire un patrimoine à transmettre à ses enfants… et in fine, c’est quelque chose dont on sera très fière et qui prendra de l’importance avec l’âge . L’objectif de cet article est de faire rentrer « dans les petits cranes » une bonne fois pour toute que l’inventeur du compteur kilométrique n’avait qu’une chose en tête, vendre plus de voiture et faire croire que passé 100 000 kilomètres, une voiture doit aller à la casse…(la preuve, pas de compteur sur la machine à laver ni les tondeuses).
J'ajouterai, un dernier exemple : pour mon televiseur et l'arrivée de la TNT : tous mes voisins me disaient d'acheter le décodeur et de changer de TV car "ca allait couper"….

Chez les concessionnaires,  vous trouverez des “occasions 0km”, immatriculées quelques semaines auparavant pour remplir les objectifs trimestriels du constructeur, et bradées jusqu’à -30%. Il ne souffre plus des défauts de jeunesse qu’ont connu les amoureux de la nouveauté car les constructeurs ont fait le nécessaire pour y palier et ça nous permet d’éviter les modèles qui ont rencontré le plus d’ennuis mécanique. En gros le seul entretient que je faisais c’était les vidanges (35€ ça va encore ^^) et les pneus quand vraiment il fallait (le jour où j’ai reçu un courrier de l’expert après un petit accrochage qui disait en gros : ATTENTION, VÉHICULE DANGEREUX .

6 conseils pour réussir l’achat d’une voiture neuve

Donc c’est pour cela que je pense que bon nombre de gens se séparent de leur véhiculé passé un certain nombre de kilometre ou d’années, car aussi rutilant soit il, le vehicule ne vaut plus rien au bout d’un moment. C’est bien entendu une conviction toute personnelle : tant que je n’aurai pas mis ma famille financièrement à l’abri du besoin , je ne me permettrai pas de dépenser plus que nécessaire pour un morceau de métal avec des roues qui me consomme en plus des litres de gazole pour avancer chaque jour. Une autre façon de le voir, s’il faut travailler un an pour se faire « un petit plaisir », effectivement la vie est trop courte, vous pourriez gagner 1 an à faire ce qu’il vous plait et non aller au travail tout les matins…. Pour faire des marks ups important il y a soit la solution de l'achat aux enchères (il y a un stock important de véhicules vendus aux enchères), soit acheter à l'étranger ou par mandataire (auto ies, aramis) des voitures sélectionnées pour l'écart de prix.

Tout le monde crois que je l'ai achetée une somme astronomique parce qu'elle est polishée régulierement, alors qu'elle est bien moins chere qu'une Mégane.
Ces journées d’opérations spéciales peuvent néanmoins vous permettre de faire de bonnes affaires : en effet, tout concessionnaire soucieux d’écouler au plus vite ses modèles en stock (fin de millésime, véhicule d’une couleur peu fréquente…) est généralement prêt à un effort financier supplémentaire dont vous pourrez profiter, à condition de se décider très rapidement.

20 astuces pour choisir le bon modèle de voiture

De même, certains modèles récents disposent d’une panoplie d’équipements dédiés à la sécurité qui méritent de s’y intéresser comme les détecteurs de collision, le Front Assist qui surveille l’environnement pour déclencher un freinage si besoin.

La « prime à la case », « L’avantage client », la « Promotion exceptionnelle », la « TVA remboursée », tout est bon pour donner l’illusion que c’est une bonne affaire et des millions de véhicules neufs sont vendus chaque année par nos constructeurs français… Le mot d’ordre, « SE FAIRE PLAISIR » .   Il suffit de voyager un peu dans le reste du monde pour voir que nous vivons bien au-dessus de nos moyens en ce qui concerne notre véhicule et cette remarque est également vraie pour tout ce qui touche à la consommation en général .

Bref, que dire, la pression sociale, le moutonnage, ou l’inconscience des réalités financières font souvent craquer les Français pour des véhicules trop chers pour leurs portefeuille et ils payent pendant des mois au détriment d’autres investissements importants comme les études des enfants, les formations, les investissements productifs de rente, les plaisirs de la vie autres que la consommation… Ne connaissez-vous pas ces personnes qui mettent tout dans leur voiture pour ensuite manger des « patates » .
Tout le monde sait que d’acheter un véhicule n’est pas un investissment puisque premierement, le véhicule décote et ensuite qu’il y à des réparations et frais à effectuer pour tenter de conserver sa valeur. j’ai choisi mon camp et ça ne veut pas dire que je vis sous une tente à manger des patates et que je ne roule pas en voiture de luxe… mais tout simplement que j’accepte un chiffre plus élevé sur mon compteur sans avoir peur de l’avenir .

Changement de voiture: adoptez la bonne stratégie!

Le choix de la couleur, il y a deux écoles : les aficionados des couleurs hyper flashy et qui veulent se démarquer, et les plus authentiques, qui vont privilégier une nuance de gris, en pensant à la revente.

Donc merci pour ta réaction, et continu de claquer 100% de tes revenus sans compter… on ne vit qu’une fois… tu découvrira vers 60 ans, qu’il y a des choix importants à faire très tôt et ses choix se font très souvent entre consommation et investissement . Si vous êtes pressé, affichez un prix 5 à 10% au- dessous de la moyenne des mêmes modèles –  d’âge, état et kilométrage comparables –  en vente depuis moins de deux semaines. Aujourd’hui les choses vont mieux : j’ai changé de travail et je gagne bien plus qu’avant (en devenant volontairement intérimaire j’ai gagné entre 600 et 700€ de plus par mois à travail égal, mais je suis dans une branche où la demande est beaucoup plus forte que l’offre, tout le monde ne pourrait pas devenir volontairement intérimaire avec une famille à nourrir). Mes voitures je les gardes généralement longtemps, ma première je l’ai gardé jusqu’à 18 ans, ma seconde que je vais la revendre a 12 ans et 240 000km, mais comme j’ai des frais dessus, à quoi bon remettre 3000 € pour une voiture qui en vaut 500 .

Le mandataire, quant à lui achète le plus souvent à l'étranger, comme en Belgique ou en Espagne, profitant d'une fiscalité plus intéressante et également d'un pouvoir d'achat moins important, qui fait baisser les prix. Vous dites encore, quand on garde une voiture longtemps il y a généralement plus de problèmes après, les soucis du départs ont été stabilisés, là encore je suis pas d’accord, tout dépend du modèle, mais c’est souvent quand une voiture prend de l’âge que l’on est amené à se rendre au garage. Les véhicules à fort kilométrages sont très souvent stabilisés, c'est à dire que les petits soucis de départ ont déjà été réglés, ce qui n'est pas le cas de certains véhicules neufs .

J’en déduis donc que le lobbye de la voiture en France est très fort et qu’ils arrivent à faire dépenser 24 000 euros par voiture pour un véhicule qui va perdre 80% de sa valeur en 5 ans.

Après évidemment on peut toujours faire réparer son véhicule, 1000 € par ci, 1000 € par là pour une voiture qui a 15 ans et qui ne vaut plus rien, dont on ose plus prendre pour partir en vacance de peur qu’elle nous lâche . 000€ peu de frais (puisque je refais tout moi-même) je la tue sur 10 ans encore avec toujours que les frais habituels (pneus, freins, huiles etc… ) et de temps en temps une petite couille à remplacer grâce à nos cher casses automobiles.

La mienne est passée avec 230 000km mais d’ici une année, elle passera plus, il y aura trop à faire de réparations, est-ce que d’après vous ça vaut le coup de mettre 5000 € de réparations sur une voiture qui en côte 1000 € . Avantage avoir une bonne voiture, facile à revendre et surtout sans perdre gros si un accident m’arrive car vous n’en n’avez pas parler de ce que devient une voiture très âgé lors d’un sinistre, elle vaut plus rien.

Du coup j’ai pas trop eu le choix, je sais que je me suis fait avoir sur le prix de la reprise de la logan, mais au final j’ai pu avoir une voiture bien plus sécurisante de 1995 avec seulement 97000 km pour seulement 500€ (prêt de ma mère). Vous dites pour commencer les français dépensent en moyenne 24 000 euros pour une voiture neuve (je suis d’accord, j’avais déjà vu cette source), ensuite vous dites : le patrimoine financier moyen des français une fois à la retraite est de 26 000 euros. Pour Exemple récent, je suis entrain de revendre un immeuble, acquis il y a 6 ans, de 12 appartements (après division) qui va me rapporter en pleine crise immobilière une + value de 180000 € net d’impôt.

Contrairement à un mandataire, le véhicule n’est pas commandé sur le Net, mais acheté directement auprès du concessionnaire qui affiche d’emblée sur le site du déstockeur les remises et offres de reprise qu’il entend effectuer. Perso j’achète de bonnes occasions entre 5 et 10 ans de marque japonaise avec peu de km, la plupart du temps ayant appartenu à des pépé et mamy que je revend au bout de deux ans et Je réinvestit 1500€ pour une nouvelle. Si je dois choisir entre l’avenir de mes gosses, de mes parents et beaux parents (avec des retraites en baisses) et du confort à prix d’or, le choix est vite fait, je préfère prendre le risque de tomber en panne, c’est la vie, mais au moins je serai fier de mes choix dans 20 ou 30 ans alors que la voiture qui était neuve sera devenu entre temps une canette de soda .

Parfaitement formés, les négociateurs automobile repèrent d’autant plus vite les limites qu’ils vont pouvoir vous imposer au cours de la négociation que vous apparaissez impatient, pressé ou inflexible sur certains éléments (couleur du véhicule, options…). Que ça soit en réparant les pannes moteur mais aussi en faisant réparer tout ce qui est carrosserie : tout est réparable ou changeable, c’est juste que mettre 2000€ pour une voiture qui en vaut 500€ ça parait toujours être une folie (alors que peut être pas…). Pour revenir au véhicule, je roule actuellement dans une voiture qui à 258 000 kilomètres au compteur et je pourrais me permettre de changer, mais à quoi bon changer quand la voiture est agréable à conduire, devrais-je changer pour l’unique raison que mes roues ont fait un certain nombre de kilomètres . Ce sont en particulier toutes les tentations inutiles qui détournent l’épargne destinée à être investie vers des biens de consommation courante qui perdent beaucoup de valeur avec le temps. Le calcul est très simple, en achetant un véhicule récent, la différence entre achat et revente est plus importante que pour un véhicule plus vieux : si cette différence (décôte de revente) est supérieure au surcoût des réparations du véhicule plus ancien, il vaut mieux rester sur du plus ancien, en revanche, il est impossible de trouver les chiffres avant d’acheter .
J'ai aussi un véhicule (une renault bizarrement) actuellement que je ne revends pas simplement parce que la décôte est trop importante, alors je l'use en attendant de l'amortir .

Comme j’avais pris un crédit sur 4 ans de 300€ mensuel, j’épargne cette somme mensuellement pendant les 3 prochaines années, ce qui représentera mon apport de 10800€ dans 3 ans pour l’achat d’un nouveau véhicule d’occasion et ainsi de suite….

Sauf si vous avez de bonnes connaissances mécaniques, une voiture de plus de trois à quatre ans s’acquiert chez un professionnel, idéalement dans le réseau de la marque, qui proposera une garantie d’au moins six mois et facilitera le recours en cas de pépin. En fait c’est possible, mais il faut soit avoir la passion pour sa voiture (et donc ne vouloir en changer pour rien au monde), soit avoir un gros porte-feuille (voir les deux, c’est mieux). Mais non seulement vous dépenserez 1 400 € de plus, ce qui revient au prix d’une quinzaine de repas milieu de repas milieu de gamme chez Alain Ducasse ou pire, au prix d’une voiture citadine d’occasion .

Aujourd’hui, et après avoir roulé 12 ans en Mercedes, et la fiabilité n’étant plus trop au RDV avec cette marque, je suis passé à un monospace Coréen de 7 places (ma famille s’étant agrandi j’aurai bien aimé acheter un monospace français mais il faut savoir être raisonnable …)que j’ai payé 9000 € et pour lequel je n’ai encore fait aucun travaux en 4 ans (hors entretien normal) .
Oui mais on peut facilement rouler 10 à 15 ans avec une voiture, investir 24 000 € sur 12,5 ans admettons (on coupe la poire en deux), ça fait 160 € par mois du coup ça revient à 1920 € par an, soit un peu plus d’un salaire moyen, vu comme ceci c’est différent. Il faut savoir faire la part des choses, acheter une voiture n’est jamais un investissement, c’est pas nouveau, après il faut pas non plus se priver à l’extrême pour mettre de l’argent de côté, une voiture c’est aussi une sécurité, c’est aussi un confort, un bien être, un confort ça se paie, se faire plaisir ça se paie. Bref, maintenant que je gagne un peu plus (voir même beaucoup plus, les boites d’intérim n’étant pas très regardante sur le nombre d’heure maximum qu’on à le droit de faire dans une semaine…), je vais pouvoir enfin entretenir régulièrement mon véhicule (que ça soit la ZX ou une autre si les réparations coûtent trop chers).

Cependant toujours selon l’INSEE, la moitié des ménages français déclarent posséder plus de 150 000 € brut de patrimoine et les retraités déclarent posséder plus de 345 000 € de patrimoine en moyenne .

Si je m’achète une voiture neuve tous les trois ans et que j’en retire un grand plaisir quitte à ne pas partir en vacances ni jamais aller au resto sans que ça me pose problèmes…et ben .

Ils en tireront une plus grande fierté de s’être fait tout seul (travailler à l’école / carrière) que de profiter d’un pécule issu de sacrifices à la « sueur du front de leurs parents ». La véritable richesse n’est certainement pas matérielle, mais c’est la liberté de réaliser ses projets ou ses rêves les plus fous… et ceci devient possible quand on devient indépendant financièrement . Pour devenir riche, habitons dans de tout petits logements pas chers et sans chauffage (les duvets et les pulls en laine sont suffisants, ne faisons pas d’enfants car ils prennent de la place, n’achetons pas de meubles,pas de livres, pas DVD ou de CD et donc pas de matériels hi-fi/vidéo hors de prix, ne partons pas en vacances, n’allons pas au cinéma, au théâtre, au restaurant, à la piscine ou aux concerts, mettons nous au régime en mangeant moins pour moins dépenser, habillons nous simplement et sans coquetterie, n’invitons pas nos amis ou notre famille à diner car ces cuistres réclameront du vin, de la viande, ou encore du fromage, ayons une hygiène corporelle irréprochable mais sans parfum ou produit cosmétique, pas de montre, pas de bijoux, mettons nous au vélo … d’occasion (voire au triporteur) pour nos déplacements usuels, mais surtout, surtout, … épargnons, épargnons le moindre centime, investissons dans l’immobilier, mais dans de tout petits appartements, habités par des locataires économes qui paieront à leur tour un loyer modeste car aux aussi espèrent devenir riches un jour ….  Je me suis achetée des voitures neuves, a crédit pendant 7 ans (a chaque fois), détruites par l'usure parisienne dès qu'elles avaient atteintes les 5 ans….

Avant l’achat de cette voiture BANALE, si ce couple pouvait épargner 10% de ses revenus, ce ne sera plus le cas dans les années à venir, nous venons de mettre en évidence dans cet exemple que LA VOITURE VIENT MANGER LEUR ÉPARGNE .

Une solution consiste à acheter des voitures dont personnes ne veut, plus rares mais qui sont solides (décôtes) plutôt que d’aller sur des voitures que tout le monde a, très souvent très demandées (donc surcôte) et qui pourraient facilement tomber en panne et être en concurrence sur le marché de l’ancien.

Ce qui est marrant, c’est que, non seulement je roulais dans une voiture économique, confortable et qui avait fier allure, mais surtout j’en ai profité, alors que j’étais fonctionnaire,(ce qui n’est plus le cas aujourd’hui), pour démarrer ma carrière de « Loueur en Meublé Professionnel » en mettant toute ma capacité financière possible dans l’investissement d’immeubles de rapport (ce que préconise Etienne).

Show Buttons
Hide Buttons