f
Espagne : des trafiquants faisant de la plongée sous-marine pour acheminer de la drogue Espagne : des trafiquants faisant de la plongée sous-marine pour acheminer de la drogue
Parmi les activités les plus intéressantes qu’on puisse faire en pleine mer, il y a la plongée sous-marine. Il s’agit de plonger dans les... Espagne : des trafiquants faisant de la plongée sous-marine pour acheminer de la drogue

Parmi les activités les plus intéressantes qu’on puisse faire en pleine mer, il y a la plongée sous-marine. Il s’agit de plonger dans les eaux de l’océan pour découvrir toute la vie qui se cache dans cette étendue de liquide. En effet, on y trouve de très beaux paysages, mais aussi des animaux d’une beauté incroyable. Toute ce n’était pas ce qui intéressait un groupe d’individus qui a été appréhendé en Espagne. Ceux-ci ont été pris la main dans le sac. Ils profitaient de cette activité afin d’acheminer leur drogue d’une côte à l’autre.

Trafic de haschich en pleine mer

La plongée sous marine est une activité très exaltante lorsqu’on est en vacances. Il est agréable de plonger au fond des océans pour en découvrir ses richesses. Toutefois, en Espagne, certaines personnes ont eu l’idée de l’utiliser afin de déplacer tranquillement de la drogue d’une côte vers l’autre. Il s’agit d’une bande très bien organisée. D’un côté, une équipe immergeait les ballots de drogue au fond de la méditerranée. De l’autre côté, une autre équipe se chargeait de tout récupérer en utilisant la plongée sous-marine. C’est une technique qui leur aura permis d’acheminer plusieurs tonnes de haschich sur les côtes espagnoles. Toutefois, c’était sans compter la vigilance de la marine nationale qui a su très vite arrêter ces malfaiteurs.

A lire en complément : Comment supprimer Skype ?

Une arrestation spectaculaire

Malgré une très belle organisation et une stratégie très bien élaborée, ces trafiquants de drogue ont quand même fait l’objet d’une arrestation. En effet, la marine nationale a mis la main sur un groupe composé de 32 personnes en Andalousie, dans la zone de Tarifa. Au moment de l’arrestation, ceux—ci avaient en leur possession près de deux tonnes de haschich. Cela reflète l’étendue de ce réseau. Les garde-côtes ont aussi saisi trois embarcations et cinq véhicules. Ce fût une très belle pêche pour les autorités qui ont pu mettre la main sur une organisation criminelle très active.

Un soupçon de complicité chez un membre du service de sauvetage en mer

Parmi les 32 personnes qui ont été arrêtées, l’un d’entre eux est un membre du corps des sauveteurs en mer. Celle-ci est soupçonnée d’avoir servi son expertise et son savoir-faire aux trafiquants de drogue. Elle aurait même participé activement aux opérations.

A lire aussi : Charges déductibles ou non : ce que vous devez savoir

En outre, il faut savoir que cette partie de la côte Espagnole est minée depuis de nombreuses années par le trafic de drogue venant du Maroc. La tâche des garde-côtes est d’une très grande ampleur par rapport à l’étendue du trafic qui ne cesse de se développer.

Show Buttons
Hide Buttons