f
Helpline : le dispositif d’aide pour tous les âges Helpline : le dispositif d’aide pour tous les âges
sera de même pour les allégements fiscaux de l’année prochaineEn vertu de la loi budgétaire 2020, le gouvernement a prévu de nouveaux crédits pour... Helpline : le dispositif d’aide pour tous les âges

sera de même pour les allégements fiscaux de l’année prochaineEn vertu de la loi budgétaire 2020, le gouvernement a prévu de nouveaux crédits pour financer l’assistance, la protection du travail et les mesures de soutien à la mobilité en faveur des personnes handicapées et handicapées. En attendant de savoir si la nouvelle loi sur la non-autosuffisance impliquera effectivement des nouveautés pour la loi 104 et des augmentations des pensions des invalides et des handicapés, il en que la loi 104 garantit actuellement.

Qui sont les bénéficiaires de la loi 104

Rappelons que la loi 104 est la principale source de réglementation qui reconnaît les avantages fiscaux, économiques et sociaux pour les personnes handicapées. La loi protège et promeut les droits, l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées et des membres de leur famille, qui en prennent soin. Et en tant que tel, il prévoit, pour ceux qui demandent à devenir un bénéficiaire de nombreux allégements fiscaux et avantages fiscaux. Ils ont le droit de demander à devenir bénéficiaires de 104 :

Lire également :

  • gravement handicapés ;
  • les parents d’enfants gravement handicapés ;
  • conjoint, membres de la famille et personnes apparentées du 2e degré de membres de la famille gravement handicapés ;
  • parents et membres de la famille dans le troisième degré de handicaps graves.

Ils ont droit à des jours ou des heures de permis rémunérés pour les soins et les soins des handicapés (art. 33 L. 104/92 et art. 33 du décret législatif 151/2001) :

  • Travailleur en âge d’être gravement handicapé ;
  • Travailleurs salariés parents de la personne handicapée (naturel, adoptif ou famille d’accueil) ;
  • conjoint (ou partie de l’union civile), cohabitant, parents et personnes apparentées dans le 2ème degré de la personne handicapée.

Loi 104, quels sont les permis

Les permis, sous réserve d’un seul travailleur pour assister la même personne handicapée qui n’est pas hospitalisée à temps plein, sont accordés par l’employeur après une demande télématique adressée aux Inps par l’intéressé et dans les limites suivantes :

Lire également :

  • travailleur handicapé a droit à 2 heures quotidiennes ou 3 jours par mois en continu ou fractionné ;
  • conjoint, cohabitant, parents et membres de la famille dans le 2ème degré de la personne handicapée ont droit à trois jours par mois.

Les parents de l’enfant handicapé :

  • jusqu’ à l’âge de 3 ans, ils peuvent demander alternativement la prolongation du congé parental pour une durée totale (y compris le congé ordinaire) n’excédant pas 3 ans (à compter de la douzième année), 2 heures par jour ou 3 jours par mois continus ou fractionnés ;
  • de 3 à 12 ans, les parents peuvent obtenir une prolongation du congé parental (dans les limites susmentionnées) ou 3 jours par mois en continu ou fractionné ;
  • Pour les enfants de plus de 12 ans, les parents n’ont droit qu’à 3 jours par mois.

Demande de permis et autres avantages 104 auprès de l’INPS et de l’employeur

Pour la demande de la loi 104, vous devez demander aux Inps pour reconnaissance du handicap grave, puis toujours demander à l’Inps et à l’employeur d’obtenir les permis et autres avantages prévus par la loi 104 pour eux-mêmes ou pour l’assistance d’un membre de leur famille gravement handicapé. La demande peut être envoyée aux Inps :

  • directement à partir de la personne concernée par le biais des services en ligne pour le citoyen, en se connectant avec son code PIN, ou SPID ou CNS ;
  • via le numéro INPS 803.164 du centre de contact ;
  • tramitepatronage.

Show Buttons
Hide Buttons