Quel est le rôle de l’assurance vie ?

144
Partager :
Quel est le rôle de l'assurance vie ?

Souscrire à une assurance vie est une chose primordiale vous allégant la tâche. En effet, elle vous offre la possibilité de désigner un ou plusieurs bénéficiaires des fonds déposés en cas de votre décès. Ainsi, elle dispose de plusieurs rôles pouvant vous amener à une bonne gestion de vos projets de vie. Pour mieux connaître ces rôles, vous avez à votre disposition cet article vous renseignant sur les rôles de l’assurance vie.

Qu’est-ce que l’assurance vie ? Que fait-elle ?

L’assurance vie étant un type d’assurance de personne est un contrat par lequel un souscripteur prend l’engagement de verser un capital aux bénéficiaires ou à l’assuré, en contrepartie d’un paiement de primes, lorsqu’il y a l’existence d’un événement. Il s’agit d’une survie ou d’un décès. Elle est souvent exploitée comme un produit d’épargne à long et moyen terme.

A découvrir également : Pourquoi créer une société offshore ?

Cette assurance couvre plusieurs besoins tels que la constitution d’une épargne, l’apport d’une garantie dans le but d’opter pour un prêt, la protection de vos proches grâce à un transfert de capital fait à une personne morale ou physique, la préparation des revenus complémentaires futurs, etc… L’avantage à ce niveau est qu’il n’y a pas d’âge idéal ou minimum pour souscrire à cette assurance.

Elle est différente de l’assurance-décès dans le cas où avec cette dernière, il n’y a pas de possibilité que vous récupériez vous-même votre ‘argent investi à fonds perdus. Puisque ce sont ces fonds qui sont remis à vos bénéficiaires en cas de décès tandis qu’en cas de vie, ils vous sont remis vous-même, l’assuré.

A lire en complément : Pourquoi devriez-vous adopter les caisses en carton en logistique ?

Quels sont les rôles de l’assurance vie?

Il existe plusieurs rôles de l’assurance vie.

Répondre aux projets de vie de l’épargnant et de transmission à ses proches

Ici, l’assurance vie a pour rôle d’offrir des solutions d’épargne acceptable et souple. Ces solutions doivent permettre à l’épargnant de mettre en œuvre tout au long de sa vie ses différents projets. Il peut s’agir de la préparation de retraite, du financement des études de ses progénitures, d’un achat de logement. Elle peut être accompagnée de garanties additionnelles de prévoyance. Ces garanties protègent l’assuré dans le cas où il serait dans une situation de dépendance ou d’incapacité de travail.

Dans le cas de décès de l’assuré, elle verse un certain capital aux bénéficiaires désignés dans le contrat. L’assurance vie transmet votre capital grâce à une forte liberté pour choisir vos bénéficiaires et également à une fiscalité qui avantage. Optez essentiellement pour le choix de plusieurs bénéficiaires au cas où il y aurait un décès.

Elle a également pour rôle de proposer plusieurs supports de placement parmi lesquels les épargnants peuvent juger avant de pouvoir repartir leurs versements. Au nombre de ces supports de placement, nous avons: les unités de compte, les fonds euro croissance puis les fonds en euros.

Dans le cas d’une succession, l’assurance vie doit faire l’objet d’une fiscalité très spécifique. Pour mieux prendre une décision, l’assureur conseille l’épargnant afin qu’il puisse trouver la meilleure solution adaptée à son profil et ses projets.

Autres rôles de l’assurance vie

Outre le rôle de l’assurance vie cité précédemment, il y en a encore plusieurs dont principalement deux.

Constituer un capital

L’assurance vie a pour rôle de vous permettre la constitution d’un capital sur le long terme. Après avoir épargné pendant quelques années, il vous est possible de rompre votre contrat d’assurance vie et de procéder au retrait de vos fonds augmentés des intérêts. Mais soyez attentifs ! Il est fortement possible que vous ne puissiez pas retrouver la totalité de vos fonds si vous avez investi dans des unités de compte.

Compléter vos revenus

Afin de mieux garantir votre retraite, cette assurance a un rôle vous permettant de former un ajout de revenus. Pour cela, voici quelques moyens essentiels disponibles.

La transformation d’un capital en une rente viagère. Dans ce cas, le montant de la rente dépendra de l’âge auquel vous la sollicitez. Ce montant sera faible au cas où la rente est réversible.

Vous pouvez effectuer partiellement des retraits c’est-à-dire faire un rachat à des intervalles plus ou moins fréquents et réguliers. Tout ceci en faisant fructifier une partie de votre capital.

 

Partager :