f
5 conseils pour gérer des collaborateurs difficiles 5 conseils pour gérer des collaborateurs difficiles
En milieu de travail, on rencontre des personnes dont les comportements et la personnalité sont complètement à l’opposé des nôtres. On est pourtant obligé... 5 conseils pour gérer des collaborateurs difficiles

En milieu de travail, on rencontre des personnes dont les comportements et la personnalité sont complètement à l’opposé des nôtres. On est pourtant obligé de travailler en accord avec ces personnes pour que le travail aille de l’avant et que les objectifs soient atteints. Voici 5 conseils pour gérer des collaborateurs difficiles.

Identifier les collaborateurs difficiles

A lire en complément : Gestion du patrimoine : définition et explications !

Lorsqu’on travaille en relation avec d’autres personnes, les avis ne sont pas toujours les mêmes, ils sont parfois divergents. Cela ne veut pas dire que ces personnes sont difficiles. Il faut faire la part des choses entre une personne qui donne son avis sans arrière-pensée et une autre personne qui donne un avis négatif juste pour bloquer l’avancée du travail.

Qu’une personne dise qu’elle a un avis différent du votre, c’est parfaitement normal, car chaque personne a sa propre vision des choses. Comprenez cette personne et essayez de voir si sa position n’est pas la plus adaptée sur sujet pour lequel vous débâtez.

A lire aussi : Recette de la tarte soleil au pesto

Une personne qui par contre fait tout pour vous bloquer et qui n’émet des avis négatifs que dans le but de vous voir échouer à votre mission, est un collaborateur difficile.

Identifier la raison de leur comportement

Pour parvenir à identifier la réelle cause de leur comportement, il vous faudra bien les observer. Mettez-vous dans leur peau et demandez-vous ce qu’ils peuvent bien traverser. Allez plus ou moins imaginer leur détresse et leur frustration. Certaines personnes ne sont pas méchantes ou sévères volontairement, cela est peut-être un mécanisme de défense pour se protéger du monde extérieur.

Remettez-vous en cause. Peut-être est-ce vous le problème. S’ils croient que vous ne les aimez pas, ils voudront vous mettre des bâtons dans les roues. Une fois qu’après-observation de leur comportement, vous aurez détecté la ou les raisons, vous pouvez alors savoir comment convaincre les collaborateurs difficiles d’avancer avec vous.

Se rapprocher en privé des collaborateurs difficiles

Approchez-vous de ces personnes, mais faites-le en privé, ils pourront mieux s’exprimer et se libérer. Bien que vous ayez déjà en tête une idée de la raison derrière leur comportement, laissez-leur l’occasion de s’exprimer. Ils apporteront peut-être des éclaircissements sur des choses que vous avez loupées. Si ce sont des subordonnés, mettez-vous au même pied d’égalité qu’eux, cela les détendra. Vous n’obtiendrez rien de vraiment concret si encore à ce moment, il règne un climat de chef et subordonné.

Trouver ensemble une issu aux problèmes

Si leur comportement vient d’un problème sous-jacent, tentez une résolution. Si par contre ils sont frustrés par vous, votre autorité, faites leur miroiter une responsabilité que vous pourriez leur confier. Essayez de leur montrer que leur avis compte vraiment pour vous et que la mauvaise entente qui règne ne profite à aucun de vous. Parvenez à des compromis.

Observer

Le dernier conseil est l’observation. Observez les changements, voyez s’ils appliquent les compromis et font des efforts. Ne vous attendez cependant pas à un changement radical, ce serait trop demander. Cela mettra un peu de temps, mais cela arrivera, vous devrez patienter.

Show Buttons
Hide Buttons