Pages jaunes et pages blanches : différences et explications

150
Partager :

Avant l’arrivée d’internet dans les foyers, il n’y avait pas tous les services très utiles désormais proposés, comme les moteurs de recherche ou les sites de localisation en ligne. Ainsi, afin d’obtenir les coordonnées d’un commerce, d’un coiffeur ou bien d’un bureau de tabac, il fallait utiliser un annuaire en version papier. Ils étaient constitués de pages jaunes et de pages blanches, comme c’est d’ailleurs le cas avec les annuaires actuels.

Par conséquent, pour obtenir le nom, l’adresse postale et les coordonnées téléphoniques d’une entreprise ou d’un particulier, la confusion entre pages jaunes et blanches est normale lorsque l’on ne connaît pas la différence entre les deux. De plus, de nos jours, les annuaires téléphoniques sont de plus en plus imposants.

A lire en complément : Comment économiser sur son déménagement ?

Nous allons tâcher de vous expliquer la différence entre les deux dans cet article.

Que sont les pages jaunes ?

L’annuaire téléphonique d’une commune est composé de plusieurs sections, et de façon générale la seconde ou la dernière partie est constituée de pages de couleurs jaunes. Ces pages contiennent les noms, les adresses et le téléphone des sociétés inscrites. En réalité, il faut payer pour y être inscrit, ce qui implique que les sociétés doivent payer une taxe annuellement dans le but d’y rester et que leurs informations y soient annotées.

A découvrir également : Rénover une maison : les 3 erreurs à éviter

Pour continuer, elles sont généralement utilisées pour accéder à des services, comme les plombiers, les électriciens ou les médecins généralistes. Toutefois, une interrogation peut subsister. Effectivement, il peut arriver que certaines entreprises ou prestataires soient inscrits en gras ou dans une autre couleur tandis que d’autres sont moins visibles. Cela est dû au fait qu’il existe des taux pour différencier les contenus ordinaires, et ceux dits captivants.

Ensuite, il faut savoir que les listes sont toujours créées par ordre alphabétique et par catégorie de service. Ainsi, si vous recherchez un médecin généraliste, il convient en premier lieu de trouver la liste dédiée, puis de chercher alphabétiquement la personne souhaitée. Aujourd’hui, avec un nombre d’utilisateurs du téléphone et d’entreprises qui est toujours en pleine croissance, il existe de nombreux annuaires pages jaunes.

En effet, ils doivent s’adapter, si bien qu’ils grossissent de plus en plus et deviennent plus épais à force d’y ajouter des sociétés et commerces. On pourrait penser qu’à cause de Google et d’internet en général, les annuaires deviennent obsolètes. En réalité ce n’est pas le cas : ils sont toujours utilisés et réputés pour leur fiabilité.

À quoi servent les pages blanches ?

Nous avons vu précédemment que les pages jaunes concernaient essentiellement les numéros de téléphone, adresses postales des entreprises ou prestataires du domaine public et privé. Concernant les pages blanches, elles concernent uniquement les numéros et adresses des particuliers d’une ville.

En effet, on pourrait se dire que dorénavant chacun n’utilise que des téléphones mobiles pour être joignable, toutefois ce n’est pas le cas. Il subsiste toujours un très grand nombre de téléphones fixes au sein des foyers des Français, afin qu’ils soient disponibles depuis leur maison et joignables via une ligne dédiée.

Ainsi, elles occupent une partie de l’annuaire d’une ville, en règle générale le début, et fournissent une liste alphabétique de toutes les personnes inscrites. Cela peut se montrer très utile si vous cherchez absolument à joindre un ami ou une connaissance et que vous ne possédez pas son numéro de téléphone ou son adresse postale.

Néanmoins, gardez à l’esprit que tandis que les pages jaunes sont encore relativement utilisées par une majorité de personne, les pages blanches ne peuvent pas témoigner de la même attention. En effet, les smartphones occupent une place de plus en plus grande dans la vie de tout le monde, et dans la manière où ils peuvent stocker des numéros, peu de personnes se servent de bottins.

Différences entre les pages jaunes et les pages blanches

Après avoir vu précédemment les particularités propres aux pages jaunes et blanches de l’annuaire, il est temps de les comparer afin de se rendre compte des réelles différences entre les deux.

Pour commencer, il faut savoir que dans les différentes sections d’un annuaire d’une commune, les pages blanches vont en général y occuper la première moitié, et ainsi, les pages jaunes la seconde et dernière moitié. Toutefois, il y a toujours la possibilité de se procurer des exemplaires séparés, qui ne contiennent que l’un des deux annuaires.

Pour continuer, les pages blanches ne concernent que les adresses et numéros de téléphones des particuliers possédant un fixe dans leur foyer et de la même ville. À l’opposé, les pages jaunes renseignent les coordonnées des entreprises et commerces.

Ensuite, les pages jaunes sont payantes, ainsi il faut impérativement payer une taxe annuelle afin d’y être annoté, alors que les deuxièmes restent gratuites et sont souvent faites par des services de la municipalité.

Partager :