Comment construire un mur en pierre grillagé à l’aide de gabions : guide pratique étape par étape

412
Partager :

Si vous êtes sûr cette page, c’est que vous avez sûrement entendu qu’un mur en gabion est facile à construire. Les bricoleurs du dimanche peuvent en effet très bien s’en sortir. Même si la construction vous paraît simple, ne zappez aucune étape de la réalisation, car ceci peut affecter la solidité et la durabilité de votre mur en pierre. Voyons les étapes pour cette construction.

La pose des fondations

Même si vous n’êtes pas soucieux de l’esthétique de ce mur en pierre, vous devez préparer le sol sur lequel il va être établi. Ce sol doit être stable et bien plat. Si ces conditions ne sont pas remplies, vous devez rapporter un mélange de sable et de gravier fin. Vérifiez par la suite la planéité du sol avec un niveau à bulle. La pose de cette fondation ne sera pas forcément nécessaire si vous construisez le mur suite à un décaissement et à une pose d’un filtre géotextile à la base. Si cet ouvrage en gabion est réalisé en soutènement, il faut incliner légèrement la base vers l’arrière. Pour que vous ne vous perdiez pas lors du montage des gabions, il serait judicieux de délimiter et de décaisser la zone qui servira d’accueil au mur en pierre.

A lire en complément : Besoin d'un professionnel pour déboucher vos canalisations ?

Le montage des gabions

Lorsque vous commandez les gabions, ils vous seront livrés démontés. Pour les assembler, vous devez vous procurer de fils d’acier galvanisé. Vous n’en aurez pas besoin si la cage métallique est livrée avec des agrafes ou des spirales. Vous pouvez maintenant commencer le travail du montage en déposant le fond de la cage sur les fondations. Positionnez par la suite les autres panneaux sur les côtés à la verticale. L’idée est de former les parois du gabion. Fixez l’ensemble avec les fils d’acier, les agrafes ou les spirales. Comme vous allez remplir les gabions avec des pierres, il se peut que les panneaux ne tiennent pas avec la pression des pierres. Vous pouvez alors renforcer la structure avec des raidisseurs.

A lire aussi : Comment payer moins cher pour votre déménagement ?

Le remplissage des cages

Vous pouvez poursuivre la construction de votre mur en pierre avec le remplissage. L’idéal serait de remplir les gabions petit à petit. Ceci vous permettra de toujours vous assurer de la verticalité, de la stabilité et de l’équilibre du mur. Lorsque vous arrivez à la hauteur de la cage, commencez à mettre moins de pierre. La couche supérieure ne doit pas être trop surchargée, car ceci risque de compliquer la fermeture de la cage. La dernière étape consiste à refermer le gabion avec les autres panneaux et les spirales, les agrafes ou le fil d’acier.

Si on revient aux pierres qui vous serviront de remplissage, sachez que pour un mur plus esthétique, vous pouvez utiliser des pierres de différentes couleurs. Vous devez tout de même vous assurer que le diamètre des pierres soit plus petit que les mailles des panneaux. Il faut aussi des pierres qui ne se fragmentent pas si facilement, sinon votre mur ne tiendra pas longtemps.

Attention !

Si votre mur de pierre grillagé à l’aide de gabions va dépasser un mètre en hauteur, les raidisseurs ne vont pas suffire pour renforcer la structure. Dans ce cas, vous devez prendre des poteaux en bois ou en acier. Pour un mur étroit, il serait aussi judicieux d’enfoncer la base du gabion dans le sol. Vous devez arranger la fondation de manière à ce qu’on ait dans le sol au moins un quart de la hauteur du gabion.

Partager :