f
Comment investir dans les CFD ? Comment investir dans les CFD ?
Le Contrat de Différence (CFD ou Contract For Difference en anglais) fait l’actualité. Par l’intermédiaire notamment de l’Autorité du Marché Financier (AMF), de concert... Comment investir dans les CFD ?

Le Contrat de Différence (CFD ou Contract For Difference en anglais) fait l’actualité. Par l’intermédiaire notamment de l’Autorité du Marché Financier (AMF), de concert avec l’Esma, qui prévient des risques depuis août 2019. Elle ne se veut pour autant pas restrictive. Le CFD a alors de quoi séduire, avec une rentabilité trimestrielle de plus de 15%, mais aussi le risque d’être le grand perdant, si vous n’y êtes pas suffisamment préparé.

Contrat de Différence : Une rentabilité très volatile

La volatilité d’un investissement est souvent la promesse dans le trading d’une rentabilité très importante. Le Contrat de Différence (CFD) peut promettre des intérêts de plus de 15% par trimestre aux épargnants particuliers et professionnels. Mais une conjoncture contraire est aussi possible. Le risque est bien réel, surtout si l’on s’y engage sans être parfaitement informé, sans être parfaitement accompagné.

A lire aussi : Comment fonctionne le mode casino live d’un établissement en ligne ?

Le trading ne s’improvise pas. Le marché boursier demande aux investisseurs de prendre toujours en compte cette part de risque qui existe, qui a toujours existé. Si vous désirez notamment en savoir plus par une première version démo, la Saxo Banque vous conseille et vous offre le meilleur suivi.

Sur quel marché peut-on investir ?

Investir sur les CFDs, c’est investir sur le marché boursier, à travers différentes matières premières, énergies et autres actifs plus ou moins volatiles. L’épargne peut alors se positionner sur tous les actifs possibles. À titre d’exemples, nous retrouvons :

A voir aussi : Prêt entre particuliers : comment ça fonctionne ?

  • Or
  • Pétrole
  • Argent
  • Café
  • Sucre
  • Blé
  • Indice monétaire
  • Énergie

Ce n’est qu’une sélection très subjective, car en finalité, le CFD permet d’investir et d’épargner sur toutes les actions possibles. L’Impact Inversting (investissement responsable) fait également partie des options pour épargner sur des projets ou des ressources en gardant à l’esprit la dimension écologique.

L’AMF fait de la prévention

La prise de risque est une dimension tout aussi importante à considérer lors de vos investissements sur les CFDs. Bien que la rentabilité se veut prometteuse, l’Autorité du Marché Financier (AMF) a pris de nouvelles mesures en août 2019. Elle impose à tous les groupes bancaires et conseillers en trading d’informer les particuliers des pertes réalisées et réalisables. Ce sont parfois plus de deux tiers des investisseurs qui concèdent des pertes, avant d’entrevoir les premiers intérêts. Tout peut aller très vite. C’est pourquoi il n’est jamais recommandé de positionner l’ensemble de ses économies ou d’engager son patrimoine.

Show Buttons
Hide Buttons