Comment savoir si on a des pneus runflat ?

11
Partager :
pneus runflat

La technologie runflat a révolutionné le monde du pneu depuis sa sortie. Les pneus « roulage à plat » depuis leur apparition ont permis d’éviter les casse-têtes souvent observés lors d’une crevaison. Comment identifier ses types de pneus ? Telle est la question que beaucoup de conducteurs se posent. Voici pour vous des éléments de réponses afin  d’éclaircir vos points d’ombre.

Description d’un pneu runflat

Un pneu runflat peut être identifié de plusieurs façons. En général, vous pouvez observer sur le pneu, au niveau du flanc, une inscription RFT pour signifier Run Flat Type. À titre d’information, sachez que Runflat est un nom qui provient de l’anglais et qui veut dire « roulage à plat ». L’inscription RFT est celle que vous pouvez rencontrer le plus souvent surtout chez les produits venant de constructeurs tels que : Hankook, Bridgestone ou Pirelli.

A voir aussi : Quelle méthode choisir pour laver efficacement sa voiture ?

D’autres fabricants ont cependant adopté d’autres marquages pour leurs pneus runflat. Vous pouvez ainsi observer :

  • SSR (Self Supporting Runflat) chez Continental ;
  • EMT (Extended Mobility Tire) et ROF (Run On Flat) chez le fabricant Goodyear ;
  • ROF chez Dunlop ;
  • ZP (Zero Pressure) chez Michelin ;
  • XRP (eXtended Runflat Performance) chez Kumho.

En dehors des constructeurs de pneus, certains fabricants de véhicules ont décidé d’utiliser la technologie Runflat pour fabriquer les pneus. Comme exemple, vous avez les maisons Mercedes et BMW qui ont marqué respectivement leur pneu Extended Terme (EXT) et Runflat System Component (RSC).

A lire également : L’émergence d’acteurs relais essentiels, le mandataire auto et Internet

Fonctionnement d’un pneu runflat

Un pneu « roulage à plat » vous permet de continuer à rouler malgré une crevaison. Contrairement aux pneus classiques, vous ne courrez aucun risque d’être immobilisé sur la route ou de faire appel à un professionnel en urgence. Même sans la pression d’air, vous pouvez parcourir une distance entre 80 et 100 kilomètres, tout en ayant le contrôle de votre engin.

En effet, la technologie runflat consiste à renforcer la paroi interne des pneus d’une enveloppe assez rigide capable de rouler en absence d’air. Elle vous permet également de manier aisément votre frein ou l’accélération de votre véhicule.

Avec un véhicule équipé de pneu runflat, vous n’avez plus besoin d’avoir un pneu secours dans le coffre de votre voiture. La place que celui-ci occupe n’est d’ailleurs pas négligeable.

Quelles sont les interdictions au sujet des fameux pneus runflat ?

D’abord, vous devez savoir que les pneus « roulage à plat » ne doivent pas être mélangés avec les pneus traditionnels. Les roues des véhicules sont conçues en tenant compte de beaucoup de critères. Les roues dédiées pour les RFT ne répondent pas aux mêmes exigences que les roues conventionnelles. De plus, vous vous mettez en danger en faisant de tels agencements.

De plus, évitez surtout de monter un pneu conçu avec une telle technologie si votre véhicule n’est pas équipé d’un SSPP (système de contrôle de pression).

En somme, pour identifier une roue runflat, il vous faut faire attention au marquage qui peut varier selon les constructeurs, comme notifier plus haut. En plus, ces pneus fonctionnent différemment par rapport à ceux que vous avez l’habitude de rencontrer. Voilà donc l’essentiel à retenir sur la technologie RFT .

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons