Simone Garnier : biographie de l’animatrice de télévision

158
Partager :

Simone Garnier, de son vrai nom Simone Antoinette Garnier est une animatrice de télévision française. Elle a eu son heure de gloire en animant l’émission Tournez manège sur TF1. Vous êtes curieux d’en savoir plus sur elle ? et qu’est-elle devenue ? Découvrez les réponses à vos questions dans cet article. Sans plus attendre, découvrez tout sur la biographie et sur les actualités de Simone Garnier.

Biographie

Simone Antoinette Garnier est née le 25 décembre 1931 à Lyon 5e. Elle est connue pour être une animatrice de télévision française. Ses parents possédaient un magasin d’articles de télévision à Lyon et, petite fille, elle admirait les trois speakerines de l’époque Catherine Langeais, Jacqueline Caurat et Jacqueline Joubert dans le magasin de ses parents.

A voir aussi : Les meilleurs casinos du Canada

Après avoir échoué au test d’entrée à la Banque de France, elle répond à une petite annonce du Progrès de Lyon recherchant une animatrice. Elle commence ainsi sa carrière à la télévision en l’an 1954 sur la chaîne régionale de la RTF Télé-Lyon. Parallèlement, elle anime des émissions à Lyon, en compagnie de Jo Darlays ou Guy Bouxin (Palaisd’Hiver, Bourse du Travail, Salle Molière,etc.). Pendant l’été, elle remplace occasionnellement ses collègues de l’ORTF pour la présentation du programme national à Paris de la première chaîne de télévision.

Dès le début des années 1960 et pendant près de 30 ans, elle présente Intervilles et Jeux sans frontières, aux côtés de Guy Lux et Léon Zitrone. Dans un épisode d’Intervilles en 1961, Guy Lux lui donne une expression devenue célèbre et pourtant antérieure « En voiture Simone ».

A lire aussi : Quel jeu de société pour toute la famille ?

A partir de 1985, elle anime sur TF1 Tournez manège ! avec Évelyne Leclercq et Fabienne Égal. Elle est partie en retraite en mars 1991.

Son dernier apparition fut en 1991, où elle s’affiche avec d’autres personnalités de TF1 dans la comédie musicale Le Cadeau de Noël.

 Carrière

Des années 1960 aux années 1980, Simone Garnier est l’une des animatrices françaises les plus emblématiques du PAF. Elle a animé Intervilles et Jeux sans frontières pendant près de 30 ans aux côtés de Guy Lux et Léon Zitrone. On doit à ce trio le renouveau de l’expression « En voiture Simone ». Dans les années 1980, Simone Garnier a animé aux côtés d’Evelyn Leclerc et de la présentatrice reconvertie Fabienne Egal, l’émission historique Tournez manège sur TF1. Une émission diffusée entre 1985 et 1993. Le concept est simple : des hommes et des femmes célibataires avaient pour mission de se découvrir mutuellement sans se voir. A la fin de chaque émission, un couple pouvait se rencontrer dans la viande.

 Vie privée

Elle a épousé Antoine Knap, avec qui elle a eu un fils Olivier (né en 1959) et une fille Sylvie (née en 1964). L’ancienne animatrice de 88 ans vit aujourd’hui à Lyon avec son mari Antoine avec qui elle s’est mariée il y a plus de 60 ans. L’ancienne coqueluche des téléspectateurs a eu un fils Olivier, né en 1959, qui est devenu vétérinaire dans la région, et une fille Sylvie, née en 1964 et qui travaille à France Télévisions Publicité.

Après avoir connu la frénésie des plateaux télé et de la célébrité, Simone Garnier mène aujourd’hui une « vie assez tranquille » comme elle le confiait à France Dimanche en 2016 : « J’ai des amis (.) Mais je dois avouer que certains amis me manquent. C’est difficile de rayer les numéros de téléphone. Beaucoup de souvenirs remontent à la surface. Mais cela ne m’empêche pas de vivre ! Avec mon mari, nous aimons sortir. Nous allons au restaurant, nous promener sur les bords du Rhône ».

 Six petits-enfants

Simone Garnier est l’heureuse grand-mère de six petits-enfants. « Mon fils Olivier (.) a quatre enfants d’un précédent mariage. Ma fille Sylvie (.) a deux enfants, Clotilde et Clément », indique celle qui s’enthousiasmait pour un retour d’Intervilles à la télévision. Malheureusement, le tournage de l’émission qui devait revenir cet été a été reporté à cause du coronavirus.

Partager :