f
Comment démarrer dans l’usinage Comment démarrer dans l’usinage
L’usinage CNC (Commande Numérique Assistée par Ordinateur) est une forme d’impression 3D numérique des matières plastiques et métalliques. Elle est de plus en plus... Comment démarrer dans l’usinage

L’usinage CNC (Commande Numérique Assistée par Ordinateur) est une forme d’impression 3D numérique des matières plastiques et métalliques. Elle est de plus en plus utilisée dans la technologie de pointe, car il procure des pièces d’une meilleure précision. L’utilisateur pourra concevoir des pièces normalisées et uniques à partir de fichier CAO. Bien que le lancement de ce procédé est coûteux, son application est un réel gain de temps dans le remplacement des pièces uniques, mais demande une maîtrise parfaite dans la conception de croquis CAO et le choix de la pièce à usiner.

 

Lire également : L'impression 3D atout majeur dans l'architecture

Exporter vos fichiers CAO

Pour imprimer des pièces, il vous faut exporter le dessin de conception en 3D à partir d’un logiciel CAO. Il est possible de concevoir des fichiers types avec une extension .stp, .igs ou .stl à partir d’un logiciel CAO usuel tel que Solid Works, Solid Edge, Rhino, Blender ou Auto Cad. Avant de lancer l’impression, il est nécessaire de vérifier le contenu du fichier .stl à l’aide d’un logiciel gratuit Mini Magics. C’est une étape importante pour s’assurer que le fichier .stl est une copie conforme à l’original conçu avec le progiciel CAO. Lors du téléchargement de fichier, veuillez à ne pas choisir des fichiers de gros volume, car cela pourrait nuire à la reproduction originale du produit. Pour se faire, vous devez choisir entre un fichier binaire et un fichier ASCII. Le premier type de fichier peut être volumineux, plus facile à traiter et faciles à télécharger. En plus, la faible résolution des tolérances d’angles peut être illisible au moment de l’impression et changer la géométrie exacte du fichier. Par contre, le fichier ASCII est de plus gros volume avec une meilleure résolution. S’il faut choisir entre les deux, choisissez un fichier qui doit produire une réplique exacte de l’original. Lors de l’exportation de fichier, vous devez maîtriser votre logiciel CAO pour ne pas faire des erreurs.

Lire également : Comment changer facilement le fond d’écran de son PC ?

Préparation des dessins techniques

Les dessins techniques sont des outils physiques conçus pour éclaircir des informations manquantes avant l’usinage d’une pièce. Les détails fournis aident aux ingénieurs à corriger certaines erreurs ou éléments non-présents dans le fichier step tel que la dimension, la forme, l’existence des filetages, le nombre d’angles et leurs poids. Il s’agit de mettre au clair les idées et d’ajuster le tir avant le lancement final. Seul le client donneur d’ordre validera le lancement de la production. Plusieurs dessins techniques peuvent être fournis avec toutes les caractéristiques techniques de la pièce à fabriquer. C’est à partir de ce croquis que le fabricant va déterminer son choix sur les équipements industriels et mécaniques qu’il va préparer pour concevoir la pièce.

Bien que le dessin technique n’est pas exigé dans les documents du client. Le fait de fournir ce type d’esquisse fait gagner beaucoup de temps dans le processus de fabrication et réduit les erreurs qui peuvent affecter la conception finale de la pièce. Pour la concevoir, vous avez le choix entre dessiner sur du papier ou bien utiliser un logiciel spécialisé. La maîtrise d’un logiciel 3D professionnel est requise dans la conception d’un dessin technique.

Étape de la fabrication

Le processus de fabrication d’une pièce suit des étapes de production qui se résume en trois phases : le téléchargement du fichier 3D CAO, la spécification de la matière à usiner et la détermination du coût de production. Une fois que le client a validé le coût, les ingénieurs procèdent à la fabrication. La spécification des matières à usiner consiste à choisir entre le métal et le plastique pour concevoir la pièce. Pour le métal, on a plusieurs choix de matières tels que l’acier, l’aluminium, l’alliage ou le laiton. Pour le plastique, on peut choisir entre le polycarbonate, le nylon, le polypropylène, le pom et le peek. Chaque matière doit être de très bonne qualité et répond à une utilisation bien précise. Une fois que l’impression 3D est terminée, la finition de surface est obligatoire pour toutes les nouvelles pièces.  

Show Buttons
Hide Buttons