f
Les différents types de pompes à eau Les différents types de pompes à eau
Pour une alimentation en eau, une évacuation, un assainissement, un arrosage, une augmentation de pression ou bien d’autres utilisations, vous avez besoin d’une pompe... Les différents types de pompes à eau

Pour une alimentation en eau, une évacuation, un assainissement, un arrosage, une augmentation de pression ou bien d’autres utilisations, vous avez besoin d’une pompe à eau ? Quels sont les différents types de pompes à eau et sur quels critères la choisir ? Suivez nos conseils pour faire le bon choix de pompe à eau en fonction de votre besoin.

Les pompes à eau et leur fonctionnement

Les pompes à eau se trouvent aujourd’hui dans divers modèles, qui servent des fonctions différentes. Le fonctionnement basique d’une pompe à eau est d’aspirer de l’eau pour ensuite la refouler. Cette fonction peut être adaptée à des besoins tout aussi variés :

A voir aussi : Lacdirect.com, quels sont les supports publicitaire disponibles ?

  • Pompe de bassin ;
  • Pompe de relevage ;
  • Pompe de jardin ;
  • Pompe de surface ;
  • Pompe manuelle ;
  • Circulateur de chauffage ;
  • Pompe surpresseur ;
  • Motopompe, etc.

Les pompes à eau se divisent en général en trois grandes catégories, qui englobent les pompes auto-amorçantes, les pompes centrifuges et les pompes submersibles.

La pompe à eau auto-amorçante

Une pompe auto-amorçante est hors d’eau : elle est installée au sec. Elle est entraînée par un moteur qui permet l’aspiration et le refoulement de l’eau via des raccords sur le corps de pompe.

A lire également : Comment gagner au casino ? Mes conseils pour maximiser vos gains

L’aspiration se fait par tuyau, dont l’extrémité peut (et doit) être immergé dans l’eau, à la source. La particularité de la pompe auto-amorçante est qu’elle comporte une ou plusieurs roues qui ont pour fonction de créer la force d’aspiration par leur rotation. Le mode peut être monocellulaire (une seule roue) ou multicellulaire plusieurs roues).

Une pompe auto-amorçante peut aspirer de l’eau jusqu’à 8 mètres de profondeur et possède une excellente puissance de sortie (performance de la hauteur de refoulement et de la pression maximale). Il est bon de noter que plus une pompe possède de roues, plus elle sera performante. Vous trouvez dans cette catégorie les surpresseurs, la pompe à eau de pluie et les pompes de surface, par exemple.

La pompe à eau centrifuge

Ce type de pompe à eau est très similaire au modèle auto-amorçant, à la différence que la pompe centrifuge a une puissance d’aspiration réduite. Idéale pour une faible profondeur d’aspiration, la pompe centrifuge s’utilise bien avec des systèmes intégrant déjà des circulateurs en réseau fermé.

La pompe à eau submersible

Dans cette catégorie, on trouve notamment les pompes de relevage (ou pompes immergées), comme leur nom l’indique. Son fonctionnement est simple : une roue est actionnée, et l’eau est repoussée contre la paroi intérieure du corps de pompe, vers le raccord qui permettra le refoulement optimal de l’eau.

Il vous suffit alors de raccorder un tuyau d’évacuation et vous pouvez utiliser votre pompe à eau pour évacuer de l’eau en toute sécurité. La submersibilité de la pompe est pratique et sécurisée pour toute opération d’assainissement. 

Choisir sa pompe à eau

En fonction de votre besoin, votre choix de pompe à eau ne sera techniquement pas le même. Il est nécessaire de se faire conseiller dans votre choix de pompe à eau par des professionnels, afin d’être sûr de trouver la pompe à eau adéquate à votre besoin.

Show Buttons
Hide Buttons