f
Qu’est ce que l’AOC Brouilly ? Qu’est ce que l’AOC Brouilly ?
Le Brouilly est un vin rouge sec typiquement français produit dans le département du Rhône. Sa grande particularité est qu’il est cité au rang... Qu’est ce que l’AOC Brouilly ?

Le Brouilly est un vin rouge sec typiquement français produit dans le département du Rhône. Sa grande particularité est qu’il est cité au rang des crus issus du vignoble de Beaujolais, réputé au plan mondial dans la culture de vignes. Compte tenu de sa qualité, ce vin s’est vu décerné il y a plusieurs décennies déjà, le label français AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), d’où son nom d’AOC Brouilly. Mieux encore, il porte également le label européen de référence AOP signifiant “Appellation d’Origine Protégée”. Focus sur cet incontournable des cartes à vins parisiennes !

A voir aussi : Recette du McWrap McDo au chèvre

AOC Brouilly : fiche d’identité

L’AOC Brouilly est reconnue en France comme l’un des produits de terroir d’exception qui émergent de la région viticole des crus du Beaujolais. Il figure au rang des dix crus qui caractérisent l’aire de l’appellation Brouilly, implantée autour du mont du même nom. Il s’agit donc d’un vin étiqueté comme un “cru“, une mention d’honneur qui atteste des normes particulières de qualité qui sont associées à sa conception. Lesdites normes s’appliquent à l’ensemble des étapes du processus viticole que sont :

  • le choix du cépage ;
  • la culture de la vigne ; et
  • la vinification.

Le choix du cépage

Le caractère fertile du gamay noir, une variété de plant de vigne idéale pour la viniculture, en a fait le cépage principal utilisé pour produire le Brouilly. Ce type de vigne est parfaitement adapté aux sols acides et granitiques, lesquels caractérisent précisément le vignoble de Beaujolais.

Lire également : Comment devenir traiteur ?

C’est en l’occurrence grâce au gamay noir que l’AOC Brouilly a acquis cette belle robe rouge teintée de violet qui a fait sa notoriété. Le vin a également hérité sa saveur fruitée légèrement acide des grappes de raisins issues du gamay.

La culture de la vigne

Tous les bons viticulteurs le savent bien : l’excellence d’un “cru” dépend surtout des soins apportés à la culture en vignoble. Les plants de vigne doivent normalement respecter un encépagement minimum de 6 000 pieds à l’hectare. De même, les parcelles sont aménagées suivant des conditions optimales d’espacement et d’entretien qui garantissent l’obtention d’un bon cru lors de la dégustation.

La récolte s’effectue exclusivement à la main. Les experts viticoles reconnaissent aussi l’apport du climat tempéré océanique de type continental dans le résultat final.

La vinification

Les labels AOC et AOP attribués au vin Beaujolais se justifient entre autres par le goût exceptionnel qui est celui de ses crus, dont notamment le Brouilly. Ce dernier aspect est intimement rattaché au mode de vinification utilisé pour mener à bien la fermentation du raisin.

Dans le cas de l’AOC Brouilly, les professionnels du vin emploient la technique de vinification semi-carbonique. Celle-ci s’inspire à la fois de la classique macération carbonique et de la vinification traditionnelle bourguignonne. Grâce à ces procédés, le brouilly se pare au terme de sa fabrication de ce délicat arôme fruité qu’on lui connaît et de cette couleur rouge qui le caractérise.

L’AOC Brouilly : un incontournable de la gastronomie française

Les statistiques commerciales révèlent bien l’importance de l’AOC Brouilly dans les choix gastronomiques des amateurs de vin. En effet, ce cru s’est hissé à la place de vin du Beaujolais le plus dégusté en région parisienne. Cela équivaut à une performance de rang quand on connaît le prestige des établissements hôteliers de la capitale française.

Bien que sa maturité soit atteinte à 2 ou 5 ans, le Brouilly se conserve au-delà de 10 ans dans de bonnes conditions de température et de stockage.

Comment déguster un vin Brouilly ?

Vous avez prévu de faire une surprise à votre partenaire pour votre anniversaire de rencontre et vous voulez préparer un bon repas avec une bonne bouteille de vin. Pour cela, choisissez un bon vin Brouilly pour une telle occasion. Vous pouvez bien entendu le commander sur le site www.twil.fr. Il vous reste maintenant à savoir avec quoi l’associer et aussi à quelle température le Brouilly doit être consommé, pour qu’il exalte toutes ses saveurs.

Même si le vin Brouilly est un vin au caractère plus marqué, il reste avant tout un vin du Beaujolais. Il est réputé pour être un vin plutôt fruité et il est normalement inutile de le carafer. Par contre, vous pouvez l’ouvrir une bonne dizaine de minutes avant de passer à table pour qu’il puisse libérer tous ses parfums. Au niveau de la température, une température entre 13 et 14 degrés est idéale. Inutile d’investir dans un thermomètre. Il vous suffira de laisser la bouteille dans le bac à légumes ou dans la porte de votre réfrigérateur 1 heure avant le repas, pour être autour de la bonne température. De part son côté fruité et rafraichissant, il est souvent plus apprécié au printemps ou en été mais vous le saviez déjà certainement.

Il vous reste maintenant à réfléchir au menu pour ce jour si particulier. En entrée vous pouvez opter pour une petite salade, agrémentée de quelques morceaux de jambon cru. Au niveau de la vinaigrette, évitez le vinaigre balsamique qui aurait un goût bien trop sucré pour être accommodé avec le vin Brouilly. Au niveau du plat, vous pouvez cette fois vous faire plaisir avec une côte de bœuf par exemple, ou une volaille de Bresse. Il accompagnera aussi très bien les escargots. Au niveau du fromage, là encore il n’y a pas trop d’inquiétude à avoir, même s’il a plus de mal à s’exprimer avec des fromages à pâtes persillés. En dessert, un gâteau au chocolat noir sera idéal.

Show Buttons
Hide Buttons