La crypto-monnaie Terra dans la tourmente, faut-il encore faire confiance aux monnaies numériques ?

17
Partager :

Le 7 mai dernier, Terraform Labs a retiré 100 millions de dollars du pool de liquidité des cryptos Terra. Cette action a touché les cours de la monnaie, très volatile, qui s’est envolée. Suite à cela, un trader en veille a échangé 85 millions d’UST (Terra) contre de l’USDC (monnaie numérique stable coin). Cette action a été suivie par un second trader qui a échangé 100 millions d’UST contre des USDC ce qui a entraîné la chute de Terra. Alors, comment une monnaie numérique peut-elle perdre 100 % de sa valeur en moins de 12 h ? Faut-il craindre d’effectuer des investissements dans les autres crypto-monnaies ?

Terra, une crypto-catastrophe ?

Terra Luna est une monnaie numérique créée par des sud-coréens, daniel Shin et Do kwon en 2018. Son token est Luna, attachée au protocole Terra. Celui-ci offre une stabilité à la monnaie numérique en étant rattaché au dollar US, à l’euro, au won, la monnaie sud-coréenne et à toute devise internationale attachée aux marchés financiers. La monnaie numérique Luna est donc échangeable sur ce marché des crypto-monnaies, qui est de plus en plus comparé au Forex, même si le nombre de transactions effectuées sur l’un ne peuvent être comparées à l’autre. Depuis la vente du genesis block, la première transaction de crypto-monnaie en 2009, le nombre des échanges de cybermonnaies  est évalué à 2 trillions de dollars, contre 6,6 trillions pour le Forex.

Lire également : Qonto : des services bancaires pour les professionnels

La chute de Terra Luna, qui est due selon les analystes à deux traders , semble sonner la fin de cette crypto-monnaie ou du moins la voir reléguée hors des cybermonnaies les plus demandées. En effet, le crypto-krach de mai dernier a engendré de la méfiance chez les investisseurs qui se détournent de Terra, sa capitalisation étant tombée à 645 millions de dollars après la vente des actions Luna en masse. Cette crypto a d’ailleurs été remplacée par Luna 2.0, mais sans grand succès. Par contre, la volatilité de la monnaie intéresse les traders dans le cadre d’opérations de scalping (achat/vente à court terme) car cela peut engendrer des gains.

Faut-il encore faire confiance aux crypto-monnaies ?

Malgré les déboires de Terra ces derniers mois, ainsi que la chute du BTC de 57 %, les courtiers sont formels : la crypto-monnaie est l’actif le plus rentable en ce moment du fait de sa grande volatilité. Parexemple, le Solana, qui est passé de 1 $ à 259 $ en seulement 9 mois. Des fortunes, mais aussi des faillites peuvent se faire sur les monnaies numériques et la décentralisation des échanges sur les blockchains rend cela très rapide. A la question de savoir s’il faut ou non faire confiance aux crypto-monnaies, cela est aléatoire et dépend de beaucoup de facteurs économiques qui sont à recouper. Mais ne pas prendre de risque n’engendre ni gain ni perte.

A lire aussi : Quel salaire et le salaire d'un commerçant ?

Comment investir dans les crypto-monnaies sans danger ?

Une des meilleures façons d’investir dans les crypto-actifs est de passer par une plateforme de trading en ligne sécurisée et indépendante des blockchains comme le Broker AvaTrade France. Ce site informe ses utilisateurs des dernières tendances, des mouvements économiques, des cotations et des cours en temps réel sur tous les marchés financiers. Le broker n’étant pas commissionné par les marchés, il n’a aucun intérêt à vous faire perdre de l’argent puisqu’il se rémunère soit sur les spreads (différence entre prix de vente et d’achat) soit sur les swaps (contrats financiers).

Après avoir créé un compte de trading en ligne, il suffit de choisir les crypto-actifs dans lesquels investir, comme une majorité d’investisseurs qui voient dans la tendance baissière actuelle une opportunité de remplir leurs wallets (portefeuilles) en pariant sur un bull run (remontée) qui devrait avoir lieu d’ici quelques mois.

Partager :