Comment laver un culotte de règle ?

87
Partager :

De plus en plus de femmes se plaignent de l’inconfort des tampons et des serviettes jetables durant leur période de menstruation. La culotte de règles est donc apparue comme la meilleure solution qui associe efficacité, aisance et durabilité. Toutefois, nombreuses sont celles qui n’ont aucune idée du procédé de lavage de la culotte menstruelle. Afin d’entretenir cette protection hygiénique féminine, nous vous proposons trois étapes indispensables à son nettoyage intégral.

Le rinçage de la lingerie menstruelle

Bien rincer votre sous-vêtement menstruel à l’eau froide est primordial pour évacuer les premiers liquides absorbés. Vous pouvez aussi frotter délicatement la partie en contact direct avec la vulve. Prenez le soin de bien essorer pour garantir l’extraction d’au moins 90% du sang.

A lire également : Miner de la crypto-monnaie est-il toujours rentable ?

Cependant, évitez de tordre rigoureusement votre culotte de règles pour ne pas user les fibres. Vous pouvez aussi laisser votre culotte tremper dans l’eau pendant un quart d’heure. Mais vous devrez toujours masser et brasser délicatement. Faites au moins deux répétitions de trempage et de rinçage jusqu’à ce que l’eau soit claire.

Le lavage de la culotte à la main ou à la machine

Avant de procéder au lavage proprement dit, vous devez prélaver votre culotte menstruelle. Pour un lavage à la main :

A lire en complément : Comment changer de voiture : les meilleurs conseils pour votre achat

  • Commencez par la dissolution d’une capsule de détergent non agressif dans de l’eau tiède ;
  • Ensuite, versez une quantité modérée de vinaigre blanc.
  • Enfin, frottez doucement de long en large en insistant sur la partie basse.

Pour un lavage à la machine de la culotte de règles, évitez les produits chimiques non nécessaires. Au risque de diminuer l’efficacité de la lingerie au fil du temps. Mettez juste à laver à 30 ou 40 degrés dans la machine sans faire plusieurs lessives.

Le séchage du sous-vêtement périodique féminin

Il n’est pas recommandé de laisser sa culotte menstruelle sécher totalement dans la machine. Le mieux c’est de la disposer sur une corde à linge ou sur un sèche-linge à basse température. Cependant, seuls les courants d’air ne sont pas susceptibles d’altérer les propriétés absorbantes des couches de fibres textiles. Les tissus plus souples peuvent bénéficier de 10 minutes à la sécheuse avant d’être placés à l’air libre.

Les erreurs à éviter lors du lavage de la culotte de règles

La lingerie menstruelle est un vêtement qui demande beaucoup de précautions pendant le lavage. Peu importe à quelle étape vous êtes dans ce processus, il ne faut jamais utiliser de l’eau chaude. Que ce soit pour le rinçage, le prélavage ou le lavage à la main, l’eau bouillante risque de cuire le sang et de le rendre indélébile sur la culotte menstruelle lavable.

Aussi, ne lavez jamais votre sous-vêtement périodique avec des lessives renfermant du savon noir ou du savon de Marseille. En effet, ces deux produits contiennent de la glycérine en grande quantité. Si cette substance n’est pas un grand danger pour votre peau, c’est la capacité d’absorption de votre protection intime féminine qui sera altérée avec le temps. En général, évitez toutes les lessives industrielles à fort potentiel chimique afin de privilégier :

  • La lessive à la saponaire officinale
  • La lessive aux cendres
  • La lessive au lierre
  • Les noix de lavage
  • La lessive au savon de Marseille (avec au moins 70% d’huile végétale)

Pour les cycles en machine, prenez le soin de mettre votre culotte de règles dans un filet de lavage écologique. Même si le lavage à la main est une bonne option, un passage à la machine par mois est indispensable pour l’élimination complète des bactéries. Comme pour l’eau chaude, l’utilisation du fer à repasser est à proscrire.

Si votre sous-vêtement périodique devient de moins en moins efficace, utilisez du percarbonate de soude pour raviver son pouvoir absorbant. Cependant, ce produit n’agit qu’en dessous de 60 degrés. Éliminez donc tout le sang au rinçage avant de laisser tremper votre culotte menstruelle dans un mélange eau chaude + percarbonate soude.

Somme toute, le lavage de votre culotte de règle doit de se faire franchement, mais avec délicatesse afin non seulement d’éliminer les fluides, mais aussi pour ne pas abimer les fibres.

La culotte menstruelle est une solution merveilleuse

Désormais vous êtes certaine que vos culottes de règles seront toujours parfaitement propres et que vous pourrez les porter sans vous poser de questions ! Il faut reconnaître que le concept est assez nouveau et que nous sommes encore nombreuses à ne pas avoir l’habitude de la culotte menstruelle. Pourtant tout le monde s’accorde pour dire qu’il s’agit de la meilleure protection féminine qui ait jamais été mise au point. La culotte menstruelle est facile à enfiler, comme une culotte classique en l’occurrence, elle est confortable et surtout on peut la réutiliser après l’avoir lavée de façon appropriée (cf ci-dessus). Quand on voit à quel point elle correspond exactement à ce que souhaitaient les femmes du monde entier pour se faciliter la vie durant leurs règles, on ne peut qu’être ravies. Il est terminé, le temps où on se rendait compte au dernier moment que l’on n’avait pas de tampons ni de protège-slip sur soi, où l’on appréhendait que tout le monde voit du sang sur nos vêtements… On est libres comme l’air, avec la culotte de règles et en plus, il y en a pour tous les goûts, tellement celles qui ont imaginé ce produit ont pensé à toutes les femmes.

Partager :