Quelle est l’histoire derrière la rédaction du coran?

608
Partager :
white book page on brown wooden table

Le Coran est considéré par la communauté musulmane comme la parole de Dieu révélée, au VIIe siècle, au prophète Mahomet. L’importance de ce livre sacré de l’Islam dans la religion musulmane est immense. Il est la base de la foi et des pratiques des millions de fidèles à travers le monde. Mais quelle est l’histoire derrière la rédaction du Coran ?

Le contexte historique

La préservation du Coran a toujours été une grande préoccupation pour l’empire musulman. Dès le début, des efforts considérables ont été déployés pour préserver l’intégrité du Coran, en veillant à ce qu’il soit transmis avec précision. Des systèmes de vérification rigoureux ont été mis en place pour éviter les erreurs de transmission.

Lire également : Pourquoi le jeu Airsoft plaît-il autant ?

Pour comprendre la rédaction du Coran, il est alors essentiel de replacer son apparition dans le contexte préislamique. Le prophète Mahomet a vécu au VIIe siècle dans la péninsule arabique, une région caractérisée par des pratiques polythéistes et des conflits tribaux. Mahomet a reçu ses premières révélations coraniques vers l’âge de 40 ans de la part de l’ange Gabriel dans une grotte près de La Mecque.

La transmission orale et la révélation coranique

La révélation initiale du Coran à Mahomet s’est faite par transmission orale. Mahomet qui était illettré a mémorisé les versets révélés et les a ensuite récités à ses disciples connus sous le nom de Sahaba.

A lire aussi : Les vampires dans la culture populaire

Les compagnons les plus proches du prophète écoutaient attentivement ses récitations et les mémorisaient soigneusement pour les enseigner à d’autres. Des scribes étaient aussi chargés de noter ces versets sur divers supports, tels que :

  • des feuilles de palmier,
  • des morceaux d’écorce,
  • des osselets.

Cette transmission orale était courante à l’époque, et elle a été essentielle pour préserver l’intégrité du Coran dans les premières années de son existence.

La compilation sous le califat d’Abu Bakr

Pendant les vingt-trois années qui ont suivi cette première révélation, Mahomet aurait reçu de nombreuses autres révélations, qui ont été mémorisées et transmises par ses disciples. Après sa mort en 632, un processus de compilation du Coran a été entamé et dirigé par le calife Abu Bakr. Ce dernier a chargé Zayd ibn Thabit, un compagnon de Mahomet, de rassembler les versets révélés dans un livre.

Zayd ibn Thabit a rassemblé les versets dans l’ordre où il les avait entendus de la bouche de Mahomet, et a vérifié leur authenticité en consultant les autres compagnons. Cette première version du Coran, appelée « Coran d’Abu Bakr« , a été diffusée à Médine et dans les territoires conquis par les musulmans.

La compilation définitive sous le califat d’Uthman ibn Affan

Sous le calife Uthman ibn Affan, une deuxième compilation du Coran a été entreprise. Celle-ci a pour objectif de standardiser sa rédaction et d’éviter les divergences qui pouvaient apparaître selon les régions et les dialectes.

Uthman ibn Affan a chargé Zayd ibn Thabit et trois autres compagnons de Mahomet de compiler une version définitive du Coran. Pour ce faire, ils se sont basés sur les manuscrits existants en unifiant l’orthographe et la ponctuation.

Cette version standardisée du texte coranique, connue sous le nom de « Mushaf d’Uthman« , a été diffusée dans tout le monde musulman. C’est ainsi que le Coran est devenu la référence incontestée de la religion islamique.

Partager :