Manette PS3 : mon retour après 3 semaines de test

358
Partager :

Chaque console de jeu est vendue avec (au moins) une manette. Et heureusement, au fait… Cela dit, parfois nous avons besoin d’un nouveau contrôleur. Pourquoi ? Un ami qui rentre à la maison ou tout simplement pour jouer avec des membres de la famille. Parfois, suite à une défaite au PES/FIFA, le contrôleur malheureux rencontre un mur… Bref, nous avons besoin d’un nouveau, et payer environ 55€ pour un Dualshock 3. Ou 20€ pour la manette filaire très sympathique de Snakebyte . Explication.

A découvrir également : Quel intérêt à utiliser e-liquide sans nicotine ?

Comme son nom l’indique, la manette filaire PS3 est une manette filaire pour PlayStation 3. Cependant, sachez qu’une version sans fil est également disponible, mais pour environ 40 euros. Enfin, en plus d’une manette et d’un petit livret, deux bugs (d’une valeur d’environ 5€ dans le commerce) pour Sixaxis et Dualshock 3 sont inclus en cadeau. Agréable !

Ce contrôleur filaire PS3 , dont le câble mesure 3 mètres, est tout à fait différent de la manette officielle Sony, et c’est 3 points. Ou 4 si vous comptez l’ajout d’un mode Turbo. D’abord les deux manches sont plus minces, et plus longues, ce qui est parfait pour ceux qui disent que les contrôleurs officiels sont trop petits pour leurs grandes mains.

A lire en complément : Les avantages d'un porte affiche

Une autre différence est que les quatre boutons de la croix directionnelle sont tous reliés par un cercle au centre (voir photo) et permettent une bonne utilisation des diagonales. Cependant, je ne pouvais pas tester la manette avec un jeu de combat, il est donc difficile de dire si le hadoken sort facilement avec.

Enfin, les boutons de tranche, R et L, sont extrêmement inspirés par ce qui se fait chez Microsoft. R1 et L1 sont relativement plats et légèrement inclinés sur le côté. Et R2 et L2 sont de vrais bugs.

À portée de main, le contrôleur filaire est léger (son poids semble se situer entre les six axes et le dualshock 3) et semble relativement solide. La manette se connecte très simplement à la console : il suffit de brancher le câble usb et appuyez sur le bouton Home. Notez que les voyants 1 et 2 du contrôleur sont allumés même s’il est reconnu comme le premier contrôleur. Ce petit bug d’affichage est probablement dû à l’une des mises à jour FW de la console contre le piratage.

Afin de tester au mieux cette manette, j’ai lancé divers jeux pour voir ce que valaient les déclencheurs, les joysticks, les vibrations et autres fonctions gyroscopiques. Et le résultat a été plus que concluant. D’autre part, j’aurai deux réserves sur l’accessibilité des boutons Démarrer et Sélectionner, et la facilité d’appuyer en même temps, par exemple, L1 et L2.

Enfin, à la question : Est-ce que je vais jouer tout le temps avec cette manette filaire PS3 de Snakebyte ? La réponse est non. C’est simplement parce que je suis trop habitué à mon contrôleur « officiel », mais surtout parce que je suis habitué à l’usure de certaines touches (en particulier sur tout ce qui concerne la rétroaction de force du joystick). Sur l’autre main, je n’hésiterai pas à conseiller ce contrôleur, surtout pour ceux qui sont à la recherche d’un soi-disant contrôleur d’occasion. D’autant plusque nous avons rarement vu un contrôleur à un si petit prix (20€ !) et d’une telle bonne qualité.

Pour plus d’informations sur le contrôleur…

Remarque : Les images d’illustration sont extraites du site officiel.

Partager :