Comment résilier une assurance auto ?

542
Partager :
assurance auto

Un contrat d’assurance auto est fait pour être renouvelé dès qu’il arrive à terme. Cependant, certaines situations peuvent amener l’assuré à le résilier. Comment rompre son assurance auto donc ? Si vous vous posiez également cette question, vous êtes au bon endroit. Ici, vous découvrez les différents moyens qui vous permettront d’atteindre votre objectif.

Résilier son contrat d’assurance auto à la première échéance

Aujourd’hui, vous n’avez plus besoin d’attendre l’anniversaire de la signature de votre contrat d’assurance auto avant de le résilier. En effet, avec la réorganisation de ce secteur en France, cette action peut être faite à tout moment après la première année.

A lire aussi : Quand et pourquoi faire une vidange voiture ?

Pour résilier votre contrat d’assurance dans ce cas, vous aurez juste besoin d’envoyer une lettre de résiliation à votre assureur. Cependant, pour éviter toute déconvenue, cela doit être fait bien assez tôt. Les spécialistes vous recommandent de le faire au moins 2 mois avant la date de la prochaine échéance.

Pour ce qui est de l’envoi de la lettre de résiliation, cette opération peut être faite de deux manières distinctes. En effet, à défaut d’expédier ladite lettre par la poste, vous pouvez le faire par mail. Dans un cas comme dans un autre, votre assureur devra vous signifier qu’il a bien reçu votre lettre.

A lire aussi : Contrôle technique d’une voiture : tout savoir

Par ailleurs, il est important de préciser que cette largesse accordée aux consommateurs est une conséquence directe des prérogatives de la loi Hamon. Entrée en vigueur dans ce secteur d’activité en 2015, cette « loi de consommation » continue à faire des heureux.

Rompre son contrat d’assurance automobile avec la loi Chatel

Vous pouvez aussi rompre votre contrat d’assurance auto avec la loi Chatel. Il s’agit en effet d’une loi qui, adoptée depuis 2005, oblige les compagnies d’assurance à informer leurs assurés du délai qui leur est imparti pour toute résiliation de contrat.

Cette action doit normalement se faire quelques jours (15) avant la date limite de votre échéance. Si lors de l’envoi de cet avis d’échéance cette possibilité de résiliation n’a pas été clairement mentionnée par votre assureur, vous pouvez rompre votre contrat à tout moment.

Dans le cas où vous recevez tardivement cet avis d’échéance, vous pouvez mettre un terme à votre accord 20 jours après la date de réception dudit avis. Comme précédemment, il vous suffira d’envoyer une lettre de résiliation recommandée à votre assureur.

Les obligations liées au contrat d’assurance auto

S’il est vrai que vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance auto à tout moment, vous avez aussi l’obligation d’en souscrire un nouveau. En effet, sauf dans le cas de la vente de votre véhicule, vous ne pouvez pas vous déplacer avec votre véhicule si celui-ci n’est pas assuré.

De fait, votre ancienne compagnie d’assurance pourrait bien vous demander la preuve que vous souhaitez souscrire une nouvelle assurance auto auprès d’un autre acteur du milieu. Si cela vous semble un peu long, vous pouvez demander à votre nouvel assureur d’envoyer une lettre de résiliation en votre nom à votre ancien assureur.

En somme, résilier un contrat d’assurance automobile est très facile. Pour ce faire, il faudra juste envoyer une lettre de résiliation à votre ancien assureur de préférence quelques jours avant la date de votre prochaine échéance.

Résiliation d’une assurance auto suite à la vente

En revanche bien entendu en cas de vente de la voiture, il n’est pas obligatoire de souscrire à une nouvelle assurance ! Mais en cas de vente de voiture, il y a plusieurs choses à savoir en ce qui concerne la résiliation du contrat d’assurance. 

Pour commencer, le délai de résiliation de l’assurance auto après une vente est un  point extrêmement important. Cliquez sur le lien pour tout savoir concernant la résiliation d’une assurance auto suite à la vente, en particulier sur le délai de résiliation.

En résumé, voici les points essentiels à retenir à ce sujet :

Une fois que vous avez envoyé votre demande de résiliation, l’assurance auto est automatiquement suspendue le lendemain de la vente à partir de minuit.  De cette manière, le nouveau propriétaire est couvert par l’assurance du vendeur le temps que les choses rentrent dans l’ordre. En revanche, lorsque l’on ne résilie pas le contrat, la couverture ne prend fin qu’au bout de six mois. Et dans le cas ou la résiliation est envoyée après la vente, il faut un délai de six jours pour que cela soit pris en compte. 

Notez aussi qu’il est souvent possible de faire une demande de transfert d’assurance auto. l’assurance peut alors soit couvrir une nouvelle auto (la nouvelle voiture que vous voulez acheter), ou bien un nouveau conducteur (l’acheteur de votre ancien véhicule). Sachez tout de même que l’assureur est toujours en droit de refuser un transfert d’assurance, et que même lorsque le transfert est accepté, les tarifs peuvent malgré tout évoluer. Dans le cas d’un transfert, la résiliation du précédent contrat se fait également le lendemain de la vente à partir de minuit. L’ouverture du nouveau contrat se fait lorsque l’avenant est renvoyé signé. 

Partager :