Déménagement : quelle prime pour les moins de 25 ans ?

75
Partager :
Un carton ouvert

Déménager surtout lorsque l’on a moins de 25 ans représente un nouveau départ. Mais celui-ci peut s’avérer plus onéreux que ce que l’on avait envisagé de prime abord. Il existe pourtant des aides et des primes accessibles aux moins de 25 ans qui permettent de diminuer le coût d’un déménagement. Quelles sont-elles ? Comment les obtenir ? Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir sur les aides et primes pour le déménagement des moins de 25 ans.

L’aide à la mobilité des bacheliers

Qu’est-ce que c’est ?

Cette aide permet d’aider les bacheliers contraints de déménager pour suivre une formation. Elle est attribuée sur dossier et n’est donc pas automatique. Il s’agit d’une prime de 500 € versée en une fois en début d’année scolaire aux jeunes respectant les conditions d’attribution. La gestion de cette aide se fait directement sur la plateforme Parcoursup. Il n’est pas nécessaire d’en effectuer la demande.

Lire également : Manette PS3 : mon retour après 3 semaines de test

Les conditions pour l’obtenir

Pour bénéficier de l’aide pour la mobilité des nouveaux étudiants, il faut :

  • avoir bénéficié d’une bourse l’année du baccalauréat ;
  • avoir accepté une proposition en dehors de son académie sur la plateforme Parcoursup.

Aide mobilité Master 1

Qu’est-ce que c’est ?

Ce dispositif aide les étudiants poursuivant un cycle d’études en dehors de leur région académique d’origine. Elle s’adresse aux jeunes titulaires d’une licence et s’inscrivant pour la première fois en première année de Master 1. D’un montant de 1 000 €, cette aide est versée après réception du dossier complet par le CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires) qui se charge de son instruction et de son paiement.

A lire aussi : Avantages des sites de rencontre pour les seniors célibataires

Les conditions pour l’obtenir

Pour obtenir l’aide à la mobilité Master 1, il faut :

  • s’inscrire dans une université pour suivre un Master 1 dans une académie différente de celle dans laquelle le jeune a obtenu sa licence ;
  • bénéficier d’ores et déjà d’une bourse ou d’une aide financière exceptionnelle.

Une étudiante en cours visio

L’aide Mobili-Jeune en formation professionnelle

Qu’est-ce que c’est ?

L’aide Mobili-Jeune en formation professionnelle aide les jeunes à payer le loyer de leur logement. Elle vient se cumuler à l’aide au logement de la CAF. Son montant varie de 10 € à 100 € par mois dans la limite du reste à charge après le versement de l’APL. L’aide Mobili-Jeune est octroyée pour une durée maximale de 3 ans. Le montant attribué est versé sur présentation des quittances de loyer acquittées et des bulletins de salaire.

Les conditions pour l’obtenir

Pour obtenir cette aide, il faut répondre à un certain nombre de critères :

  • avoir moins de 30 ans ;
  • suivre une formation professionnelle (contrat d’apprentissage, d’alternance ou de professionnalisation) dans une entreprise du secteur privé (hors secteur agricole) ;
  • percevoir un salaire inférieur au SMIC.

Aide Mobili-Pass pour la mobilité professionnelle

Qu’est-ce que c’est ?

L’aide Mobili-Pass peut se présenter sous deux formes :

  • une subvention pour couvrir les frais liés à la prestation d’un professionnel de la mobilité, des frais d’agence par exemple ;
  • un prêt à taux réduit pour participer aux frais liés à l’ancien ou au nouveau logement.

Les deux prestations sont cumulables. Le montant de la subvention et du prêt varie en fonction de la zone géographique de la nouvelle résidence du bénéficiaire.

Les conditions pour l’obtenir

Les critères pour bénéficier de ce dispositif sont assez nombreux :

  • être employé d’une entreprise du secteur privé (hors secteur agricole) de moins de 10 salariés ;
  • se trouver dans l’une des situations suivantes : embauche, mutation ou formation dans le cadre d’un plan de sauvegarde pour l’emploi ;
  • ne pas dépasser un certain plafond de ressources financières ;
  • le nouveau logement doit être situé au minimum à 70 km ou à au moins 1 h 15 de l’ancienne résidence ;
  • le nouveau logement doit être situé en France.

Les primes énergie pour le déménagement des moins de 25 ans

Outre ces aides, un jeune de moins de 25 ans peut avoir recours à d’autres leviers pour faire des économies. Il est par exemple possible de choisir avec soin son fournisseur d’électricité. Pour cela, vous pouvez contacter un conseiller énergie qui vous aidera à trouver le contrat de fourniture d’électricité le moins cher du marché. Il existe également tout un tas de primes énergies pour vous aider à économiser. En effet, ces dispositifs vous permettront de bénéficier d’aides et de gérer au mieux votre budget consacré au chauffage, à l’électricité, etc.

Partager :
Show Buttons
Hide Buttons