f
Les étapes pour arrêter de fumer Les étapes pour arrêter de fumer
Pour arrêter de fumer, il faut nécessairement traverser certaines étapes primordiales. On vous les présente dans cet article. Plan de l'articlePrendre la décisionFaire le... Les étapes pour arrêter de fumer

Pour arrêter de fumer, il faut nécessairement traverser certaines étapes primordiales. On vous les présente dans cet article.

Prendre la décision

Tout le monde peut dire au fumeur d’arrêter de fumer, il n’arrêtera pas. Il est une personne à part entière qui souffre d’un mal psychique ; une dépendance. Avant qu’il ne puisse guérir, il faut qu’il prenne conscience de son problème. Cela passe par une rétrospection des informations sur soi. Dès que c’est fait, il se connaît mieux. Il sait ce qui pose problème. S’il a envie de régler le problème, il doit en prendre la décision personnellement. Ainsi, il a à voir avec sa conscience s’il trahit sa décision.

Lire également : Les bienfaits du cannabis médical

Faire le plan d’action

Une fois que la décision est prise, le fumeur doit rester concentré sur son projet. Pour le mener à terme, il doit avoir un plan d’action. Cela se fait minutieusement avec des directives précises. C’est à ce niveau que l’on a besoin de l’aide de personnes ayant eu le même parcours. On conseille de faire appel à un ancien dépendant ou à un médecin. Ainsi, l’on trouvera des techniques claires et précises.

Déterminer la motivation

La motivation est la clé de tout le processus. Si elle est inexistante, toutes les tracasseries sont vaines. Il convient alors de la trouver tout au fond de soi. Cela doit provenir de quelque chose de cher au fumeur. Ce peut être ses enfants. Il a envie, par exemple, de leur faire honneur en arrêtant de fumer. C’est un bon début. Ainsi, lorsqu’il pensera à sa progéniture, il ne dira plus ”c’est juste un bout pour la journée’’. Il dira plutôt’’ j’arrête pour eux’’ ou ‘’je dois être fort pour eux’’.

A lire en complément : L’huile de CBD : les points à connaître

Demander de l’aide

Une addiction est un mal dont on ne peut guérir seul. Le fumeur doit demander en premier l’aide à son entourage. Ce sont eux qui doivent l’encourager au quotidien, lui rappeler son objectif et le soutenir. Avec de bonnes personnes à côté, on peut en finir avec n’importe quelle maladie. La charge affective est d’ailleurs très bénéfique pour la santé. En second lieu, le fumeur doit faire appel à un médecin ; un psychologue serait plus approprié. On l’aidera à se contrôler et à gérer ses envies. Ainsi, il saura quoi faire pour ne plus jamais toucher à la cigarette.

Par ailleurs, le club des fumeurs anonymes est un bon endroit pour évacuer sa frustration et ses impressions.

Associer un autre comportement

Fumer simplement n’est plus qu’un comportement parmi tant d’autres pour le fumeur. Pour qu’il le prenne pour un mauvais comportement même dans sa tête, il faut y associer un autre comportement-blocage. Par exemple, on peut placer la photo de ses enfants dans le paquet de cigarettes. Dès que l’on a envie d’en prendre et qu’on ouvre le paquet, on tombe dessus. On se dit alors qu’on ne peut pas perdre de vue sa motivation.

On peut également associer un fait ou une chanson à l’action de fumer pour se rappeler de sa décision.

Show Buttons
Hide Buttons