f
3 sports à haute sensation à pratiquer absolument 3 sports à haute sensation à pratiquer absolument
Pour les mordus de sensation forte, le monde n’a pas de limite, et encore moins les sports de l’extrême. Ils sont toujours à la... 3 sports à haute sensation à pratiquer absolument

Pour les mordus de sensation forte, le monde n’a pas de limite, et encore moins les sports de l’extrême. Ils sont toujours à la recherche de la petite touche spéciale qui fera encore plus monter l’adrénaline. Si vous estimez appartenir à cette catégorie de personnes, voici trois sports à haute sensation que vous devriez absolument pratiquer.

Le saut à l’élastique, un sport à l’extrême

La sensation forte du saut à l'élastique

A découvrir également : Quel est le rôle du marketing dans une entreprise en 2019 ?

Le saut à l’élastique figure parmi les premiers sports à sensations fortes. Si vous êtes plutôt du genre peureux, vous devriez penser à vous en abstenir. Bien sûr que non. Bien au contraire, vous devriez penser à surmonter votre peur. Notons cependant que cette dose d’adrénaline est bien trop forte pour certains. Prêt à vous lancer ? Découvrons ensemble le saut à l’élastique.

Que vous soyez déjà expérimenté ou que vous soyez à votre première expérience, sachez que les règles sont les mêmes. La sécurité passe en priorité. Alors, comment se déroule le saut à l’élastique ? Dans la plupart des cas, il se fait du haut d’un pont ou d’un viaduc, et pas des moindres. Pour que l’expérience soit vraiment spéciale, cela se passe sur des ponts vraiment très hauts.

A voir aussi : La montre, l’accessoire de mode indémodable !

Quand viendra votre tour de sauter, vous devez être équipé du matériel indispensable : les mousquetons, une corde, et des baudriers. Votre liaison au pont se fait par une attache scellée aux crochets de vos chevilles. Il est important de vérifier à plusieurs reprises que l’attache est solide. Dès que vous avez l’assurance de la sécurité du saut, vous pouvez maintenant profiter de l’instant.

Attention à ne pas regarder en bas en sautant, vous risquez d’avoir le vertige. Essayez plutôt de regarder droit devant vous au moment du saut. Cela vous évitera l’angoisse du saut dans le vide.

Le vol en wingsuit

Voler en wingsuit pour avoir une sensation forte

Un autre sport à sensation est le vol en wingsuit. Encore plus extrême que le saut à l’élastique, le vol en wingsuit vous montre une nouvelle vision du risque.

Pour pratiquer le vol en wingsuit, la condition première est de s’équiper d’un wingsuit. Cela est essentiel, car sans wingsuit, ce vol n’aurait plus le même effet. Un wingsuit est une combinaison dotée d’un dispositif ressemblant à des ailes d’oiseau. Ce dispositif permet de voler dans les airs comme un oiseau. Précisons que ces fameuses ailes sont immobiles, contrairement à celles des vrais oiseaux.

Vous devez être amené en hélicoptère ou en avion, à une certaine hauteur dans le ciel. Plus vous êtes haut dans le ciel, plus votre descente prendra du temps. C’est la préférence des professionnels. Pour des débuts, pensez à opter pour une hauteur pratique. À bonne hauteur dans le ciel, et déjà vêtu de votre wingsuit, il vous faudra sauter. Une fois le saut effectué, vous devez ouvrir vos ailes, c’est-à-dire votre combinaison, afin qu’elle puisse vous porter.

Dans certains pays, le vol en wingsuit est encadré par la loi. Vous devez donc vous renseigner sur la législation en vigueur, si vous êtes en vacances dans un pays étranger.

Le base jump, un sport sensationnel

La sensation forte du base jump

Le base jump et le vol en wingsuit ont tendance à être confondus, mais ce sont deux sports bien différents l’un de l’autre.

En ce qui concerne le base jump, il consiste à faire un saut depuis une certaine hauteur et sur un objet fixe, en étant équipé d’un parachute. Dans le concept du base jump, pas d’hélicoptère et pas d’aéronefs. Le saut peut se faire depuis un gratte-ciel, une montagne, une tour, etc.

Pour faire du base jump, vous devez donc absolument avoir un parachute, et vous devez savoir comment vous en servir. Il est important de savoir à quel moment le déployer, sans que cela ne soit trop tôt ou trop tard. Vous devez aussi cibler un lieu en hauteur, et de préférence loin des habitations, sans quoi, votre atterrissage sera des plus compliqués. Une fois sur les lieux, prenez le soin de vérifier que tout est comme il doit être.

Avez-vous mis votre parachute dans le bon sens ? Savez-vous comment le déployer ? En plein air, pourrez-vous facilement atteindre les ficelles pour déployer votre parachute ? Autant de questions sont à poser avant de vous lancer. Surtout, n’oubliez pas de profiter de l’instant.

Show Buttons
Hide Buttons